22 Mars 2019

Cameroun: Musique - Frédérique Ottou verse tout

Le retour de la jeune chanteuse est marqué par un featuring avec la star du bikutsi Mani Bella.

La vidéo dynamique et colorée est disponible depuis le 20 février dernier. Le message porté par Frédérique Ottou et Mani Bella est écrit, on le sent bien, pour passer la bonne humeur à tous ceux qui ont un coup de mou. « C'est versé ! » est un chant pour remercier le Seigneur de ses grâces.

Une louange à la gloire de Dieu riche d'énergie et d'animation. « Je voulais commencer toutes choses avec Ses bénédictions, mais sans que ce soit commun ou ennuyeux, également pour que chacun se reconnaisse dans l'histoire et dise j'ai aussi traversé ça », se rappelle Frédérique Ottou.

L'artiste se lance à la recherche de ce « je ne sais quoi », qui fera de son titre un tube. « Avec mon équipe de management, on s'est demandé à qui s'associer musicalement pour revenir sur la scène avec quelque chose de neuf.

Il était question pour moi de tenter d'autres expériences », avoue-t-elle. En tête de sa liste de collaboration, la star du bikutsi, Mani Bella. A sa grande surprise, la première tentative sera la bonne.

« Avenante et accueillante », selon la description de Frédérique Ottou, Mani Bella va tout de suite se plonger dans le boulot, à faire des propositions alléchantes. « Ensemble on a trouvé un jargon simple, populeux pour notre message », se souvient-elle.

Le résultat donne « C'est versé ! », hymne à l'espoir, à la gratitude. Frédérique Ottou passe ainsi à un registre différent, elle, voix du jazz et de la soul.

Son univers croise celui de Mani Bella, princesse du bikutsi, créatrice de rythme et de sensations fortes. Le mélange est attrayant, distrayant. Il est surtout mobilisateur et fourni de bonnes ondes. Positives, les ondes...

La transformation n'a pas été évidente, mais il en faut plus pour décourager la fille de l'autre. « J'ai grandi dans un environnement 100% musical, avec beaucoup d'influences. La rigueur, je la tiens de mon père et de ses amis.

Mon école de musique, c'était leur critique. « Tu as intérêt à aller recommence », me disaient-ils. Et je recommençais. C'est de cette école-là que j'ai été faite », déclare-t-elle.

Cet avant-goût du deuxième album (après le premier « O² » en 2014) à venir de Frédérique Ottou donne le ton du changement. On l'a dit, elle a changé de registre. C'est une femme nouvelle. Peau neuve, voix toujours puissante.

Le parcours de Frédérique Ottou commence avec la chanson « Malaria No More » en 2013, ce qui fait d'elle l'un des ambassadeurs de la lutte contre le paludisme au Cameroun. Plusieurs shows musicaux, parmi lesquels la première édition de « The Voice Afrique francophone ».

Cameroun

Journée mondiale du livre - Le droit d'auteur en débat

Le sujet était au centre d'une conférence mardi dernier au Centre culturel camerounais à… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.