22 Mars 2019

Cameroun: Patrimoine - Le Nyang-nyang célèbre la tradition

La 456e édition du festival biennal des arts et de la culture du peuple Fussep s'est achevée le 24 février dernier à Bafoussam.

Exécution des danses mythiques, sortie des sociétés secrètes, visite des sites légendaires du terroir, exposition des trésors du groupement, présentation des masques et objets mythologiques de la tradition locale.

Il est rare d'observer en peu de temps et quasiment au même endroit, l'essentiel de ces attributs illustrant les us et coutumes d'une chefferie traditionnelle Grassfields.

« C'est juste à des occasions exceptionnelles que cela se produit », rappelle le chef Bafoussam, Sa Majesté Njitack Ngompé Pélé. L'opportunité s'est présentée le 24 février dernier.

C'était lors de la clôture de la 456e édition du Nyang-nyang, le festival biennal des arts et de la culture du peuple Bafoussam. La danse « Koumdze » a marqué cette clôture. Encore appelée « Kabem », elle est exécutée par les notables aguerris.

Au son du tam-tam, les initiés jaillissent de la forêt sacrée en foulant le sol pieds nus, pour communier directement avec la terre nourricière. Vêtus du traditionnel Ndop, de peaux de panthères et de grands chapeaux, ils font preuve d'agilité et d'élégance dans l'exécution de leurs pas.

Aux premières loges, Augustine Awa Fonka, le gouverneur de la région de l'Ouest. L'exécution de cette danse mythique a été précédée d'une procession des reines, de l'exposition des attributs du royaume, et de l'immolation d'un bouc pour purifier, bénir le groupement Bafoussam, ses habitants et ses alliés.

Le thème de cette édition est : « Peuple Fussep : diversité culturelle, source de notre enrichissement pour un Cameroun paisible et sous la bannière d'un peuple Fussep toujours rayonnant au cœur de la modernité ».

Débuté le 11 novembre 2018, le Nyang-nyang encore appelé Nekieng ou Nkee (qui signifie puissance, magie... ), a été durant 14 semaines selon le calendrier traditionnel Fussep, meublé par le déroulement de multiples activités socioculturelles et surtout l'initiation à la tradition d'environ 825 jeunes âgés de 7 à 15 ans.

Cameroun

Une vidéo montre des séparatistes torturant un homme

Une vidéo, filmée à la mi-mai 2019 et que Human Rights Watch a pu visionner, montre des… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.