Afrique de l'Ouest: Session ordinaire du Conseil des ministres de l'Uemoa : Plusieurs points au menu de la réunion

Photo: BCEAO
Quatrième session ordinaire de l'année, le 21 décembre 2018, du Conseil des Ministres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) dans les locaux du Siège de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO)
22 Mars 2019
Le Journal de l'Economie (Dakar)

La Session ordinaire du Conseil des ministres de l’Uemoa s’est tenue ce matin à Dakar. Selon Romuald Wadagni, Président du Conseil des ministres et ministre de l’Economie et des Finances du Benin, conformément à notre volonté de réorganiser nos sessions, l’ordre du jour de nos travaux est relativement allégé.

«Ainsi nous examinerons au titre de la Bceao,   le rapport sur la situation économique et monétaire dans l’Uemoa au 31 décembre 2018. Comme à l’accoutumée,  ce document servira de base à nos discussions sur la situation  et les perspectives économiques et financières de l’Union, en vue de décider de mesures appropriées pour lever les contraintes et conforter de manière durable la croissance dans notre zone », a déclaré M. Wadagni.

Le Conseil aura, en outre,  à se prononcer  sur les comptes de la Bceao pour l’exercice 2018 soumis à son approbation.

Enfin,  poursuit-il, nous procéderons à la nomination des membres intuitu  personae au sein du collège de supervision de la commission bancaire.

Au titre de la Boad,  le Conseil des ministres se prononcera sur son rapport annuel 2018, ainsi que les comptes annuels de la Banque pour l’exercice clos le 31 décembre 2018.

«Enfin,  au titre du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers,  le projet de budget de l’exercice 2019 nous sera soumis pour approbation. Ce projet de budget adopté par le Conseil Régional lors de sa session ordinaire tenue le 30 novembre 2018 à Abidjan, a été élaboré en application des dispositions du Règlement financier », a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.