22 Mars 2019

Sénégal: PACASEN - Un élu demande que les fonds soient disponibles à temps

Kaffrine — Le maire de Malem Hodar, Abdou Ndao, milite pour que les fonds du Programme d'appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN) soient mis à temps à la disposition des collectivités territoriales, compte tenu de l'importance de cette initiative pour le développement des communes notamment.

"Ce projet qui vient à son heure, va contribuer au développement de nos collectivités territoriales en termes d'amélioration de la mobilisation des ressources. Nous demandons au gouvernement et aux bailleurs d'accélérer la sortie des premiers financements du PACASEN qui sont sans condition", a plaidé M. Ndao.

Il s'exprimait lors d'une rencontre d'échange et de partage sur le PACASEN, en présence du chargé du volet financier du projet à l'Agence de développement municipal (ADM), Diatta Diagne, du directeur de l'Agence régionale de développement (ARD), Samba Diop, et d'élus locaux.

"Nous attendions ce programme qui va beaucoup booster les communes comme la nôtre. Pour le premier financement, la commune de Malem Hodar attend une enveloppe de plus de 200 millions de francs CFA. Nous avons déjà élaboré notre programme triennal", a-t-il dit, avant d'ajouter : "Nous demandons que les fonds du projet soient mis à temps à la disposition des collectivités pour pouvoir dérouler nos projets".

Diatta Diagne, chargé du volet financier du projet à l'ADM, explique pour sa part que cette rencontre vise à échanger avec le personnel de l'Agence régionale de développement et des communes sur le contenu du PACASEN.

Elle a également permis d'échanger sur les outils du PACASEN, le dispositif de coaching territorial continu (CCT) et d'en valider le plan d'action de mise en œuvre.

"Le PACASEN est un projet qui vise les résultats". Or, "l'Etat, pour décaisser l'argent, il lui faut atteindre les indicateurs liés aux décaissements", a souligné M. Diagne.

Pour lui, "l'appui du PACASEN permet aux communes d'investir et d'avoir des projets structurants pour les populations", sans compter que le projet "insiste sur la participation citoyenne".

"Il vise à augmenter les financements des collectivités locales, à relever leurs performances et permettre aux populations de participer à la gestion des affaires", a indiqué Diatta Diagne.

Il a fait noter qu'avant le lancement de ce projet, pour disposer de financements, les collectivités territoriales devaient disposer de 10% des sommes sollicitées. "Pour 2019, première année de mise en œuvre, le PACASEN ne lie son financement à aucune conditionnalité pour l'ensemble des 123 communes ciblées", a signalé M. Diagne.

Au total, le PACASEN, doté de 130 milliards de francs CFA, va démarrer ses activités dans 123 communes, parmi lesquelles Kaffrine, Birkilane, Malem Hodar et Koungheul.

Ce programme de l'Etat du Sénégal vise à accompagner les collectivités territoriales, avec l'appui de la Banque mondiale (BM) et de l'Agence française de développement (AFD).

Sénégal

Philippe Bohn, Directeur Général d'Air Sénégal licencié

Le français Philippe Bohn a été relevé de ses fonctions de directeur général… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.