22 Mars 2019

Sénégal: Louga - Toutes les dispositions prises pour un bon déroulement du gamou de Andoulaye (gouverneur)

Louga — Le gouverneur de la région de Louga, Alioune Badara Mbengue, a assuré vendredi à Louga que "toutes les dispositions sécuritaires, sanitaires et d'hygiène" seront prises pour un bon déroulement du gamou de Andoulaye, prévu le 20 avril prochain dans cette localité du département de Kébémer.

"Nous avons passé en revue plusieurs volets, notamment sécuritaires, et toutes les dispositions seront prises par la gendarmerie pour veiller sur la sécurité des personnes", a-t-il dit lors du comité régional de développement (CRD) de la 99e édition du gamou de Andoulaye.

Selon M. Mbengue, la gendarmerie insistera sur la surveillance de l'axe Ndande-Andoulaye (Route nationale 1), où des accidents "graves" sont souvent enregistrés.

"Le préfet tiendra une réunion de sécurité restreinte pour établir un plan de circulation. Des mesures seront aussi prises pour réguler le déplacement des motos +Jakaarta+", a dit le gouverneur.

De même, les agents des sapeurs-pompiers seront déployés la veille à Andoulaye, selon Alioune Badara Mbengue.

Il a par ailleurs assuré au comité d'organisation du gamou que les services de l'hydraulique mettront à leur disposition des bâches d'eau qui seront placées à différents endroits.

Concernant le volet hygiène, le gouverneur de Louga a indiqué qu'une opération de nettoiement sera organisée, laquelle sera complétée par les actions attendues du service d'hygiène.

"Au niveau de l'aspect santé, des médicaments seront mis en place et la structure de santé" de Andoulaye "sera fonctionnelle et équipée en personnel et matériel", a-t-il dit, avant d'ajouter que la Croix-Rouge prendra part à l'événement.

Il a promis au comité un ravitaillement en bois, en denrées alimentaires ainsi que le renforcement de l'éclairage et l'entretien du réseau.

Le vice-président du comité d'organisation, El Hadji Malick Dramé, a de son côté demandé à l'Etat du Sénégal de soutenir davantage cet événement religieux qui accueille chaque année "de plus en plus de monde".

"Le village de Andoulaye garde une grande histoire religieuse. C'est le seul qui a accueilli en même temps sept érudits du pays", a-t-il dit.

La communauté religieuse de Andoulaye "est vieille de plus d'un siècle et demi. Son fondateur, Cheikh El Hadj Dramé, natif de Wanaar, dans le Saloum, est un des précurseurs de l'islam dans les régions centre-ouest (Cayoor, Ndiambour, Guett et les Niayes) du Sénégal", renseigne un document reçu des organisateurs.

Il souligne que la célébration annuelle du gamou "presque centenaire" de Andoulaye, "à la gloire de notre prophète Seydina Mouhamed (PSL), est le lieu et le moment de retrouvailles et de communion entre les pèlerins et leurs guides religieux".

"C'est aussi pour nous, du fait de la présence d'un nombre important de personnes, une période assez opportune pour la réalisation d'une communication avec les pèlerins et l'ensemble de la Ummah", ajoute-t-on de même source.

Le document signale par ailleurs que ce gamou est"le lieu de la formulation de recommandations mais aussi de prières en direction des talibés, habitants de la cité et de l'ensemble du peuple sénégalais".

Sénégal

L'opposition réagit au projet de réforme constitutionnelle de Macky Sall

Au Sénégal, le projet de loi de réforme constitutionnelle de Macky Sall sera soumis au vote de… Plus »

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.