22 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Masa 2020 - Le Comité d'experts en conclave à Abidjan

Afin de proposer une programmation efficiente de la 11e édition du Marché des arts du spectacle d'Abidjan (Masa), des membres du Comité artistique international (CAI) et autres spécialistes étaient au labo les 22 et 23 mars.

Le vendredi 22 mars et le samedi 23 2019 s'est tenue au nouveau siège d'Abidjan-Plateau Indénié, rue Toussaint Louverture, du Marché des arts du spectacle d'Abidjan (Masa), la première réunion technique d'adoption du programme de sa 11e édition par 14 des 21 membres du Comité artistique international (CAI) et des experts de haut niveau des arts du spectacle. Une rencontre qui a bénéficié de la présence des membres du Conseil d'administration du Masa, notamment Mme Youma Fall (Oif), Maurice Bandaman, ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie ; et du représentant du Gouverneur du District d'Abidjan, Robert Beugré Mambé, Guy-Modeste Dogbo, Conseiller spécial en charge de la culture et du tourisme.

L'édition à venir est prévue du 7 au 14 mars 2020. L'ordre du jour de cette réunion qui était « Réflexion sur le programme du Masa 2020 », a débouché, sur un redimensionnement plus populaire et plus recentré avec des scènes disciplinaires mieux adaptées à leurs publics, comme l'a annoncé le Pr Yacouba Konaté, Directeur général du Masa lors d'un point de presse à l'ouverture du conclave des experts, le 22 mars.

Entre autres innovations au niveau des disciplines artistiques, l'on peut noter la « Zone Hip-hop ». D'autant plus qu'elle s'appropriera le Slam en tant que discipline et intègrera tous les arts-satellites et connexes tels que le rap, le break-dance, le graffiti, les battle-dances... Les experts, au cours de la réunion, ont aussi planché sur les items qui meubleront le thème central « L'Afrique-Monde » et ses articulations spécifiques. Et ce, sous le prisme du dialogue des cultures dans un contexte de mondialisation, avec à la loupe l'apport de l'Afrique et de ses diasporas à la culture universelle dans un contexte où le sujet de l'immigration fait débat. Par ailleurs, il a été évoqué la question des Prix à décerner lors de l'édition 2020. Avec, outre celui de la Cedeao baptisé « Ismaël Diaby », l'on note les intentions de l'Uemoa, du Conseil de l'Entente, etc.

Les différentes sessions de formations (initiales et continues) et autres masterclass, le « Masa des Ecoles » et « Jeunes virtuoses », ainsi que la parade inaugurale, un défilé entre danses, marionnettes, rythmes et sons, étaient au menu des échanges.

Pour rappel, notons que l'édition 2018 qui coïncidait avec les 25 ans de la Biennale, ce sont pour le marché 1.782 festivaliers effectifs qui ont séjourné une semaine durant à Abidjan, dont 1.182 artistes, 270 professionnels, 180 journalistes internationaux, 150 membres de délégations officiellement constituées. 140 techniciens qui ont encadré les 304 spectacles programmés. Les équipes du Masa ont eu à produire 152 spectacles dont 61 au titre du Marché, et 81 au titre du Festival. 87 contrats fermes ont été actés.

En ce qui concerne les artistes et groupes désirant être de la programmation officielle, l'appel à candidatures a été lancé depuis le 25 juillet 2018, dans les disciplines du Conte, la Danse, l'Humour, la Musique, le Slam et le Théâtre. Les dossiers de candidatures peuvent, toujours, parvenir au Masa, avec comme délai de rigueur, le 30 juin 2019, délai de rigueur.

Cellule Com Masa

Cote d'Ivoire

La ville de Tabou peine à se reconstruire après les élections de 2010

Située dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, à 400 kilomètres d'Abidjan et proche de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.