22 Mars 2019

Congo-Brazzaville: Lutte contre la pêche illégale - Réactivation du système de suivi-contrôle et surveillance par satellite

L'oppération a été lancée, le 22 mars à Pointe-Noire, par le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche, Henri Djombo, en présence des autorités locales et du personnel de son ministère.

Le ministre de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche a rappelé que la pêche constitue un secteur prioritaire et un maillon important de la diversification économique, tel que décliné dans le Plan national de développement 2018-2022. Ce secteur, a-t-il dit, joue un double rôle stratégique, d'abord comme pourvoyeur de protéines nobles au plan de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ensuite comme générateur de revenus et d'emplois grâce à l'élargissement des sources de création de richesses.

Au niveau scientifique, le ministre d'Etat a fait savoir qu'il est établi que la productivité des espèces halieutiques des eaux congolaises est relativement bonne. Cependant, il est à déplorer l'exploitation de cette importante ressource qui n'est pas réalisée dans le respect strict de la loi et de la règlementation en vigueur. Ce qui ne contribue pas à la gestion rationnelle et durable de cet écosystème dont l'équilibre est, au demeurant, très fragile.

« Notre partenariat avec la Société CLS permettra, grâce à son savoir-faire, de réactiver et de rendre opérationnel notre système de positionnement et de suivi des navires de pêche par satellite fondé sur l'utilisation de balises de type Triton de dernière génération, plus évoluées et plus performantes que les balises Argos. Dans ce cadre, soixante-neuf balises seront réceptionnées et mises en service. Elles seront installées dans les navires de pêche industrielle et constitueront l'échantillon test qui permettra de suivre en temps réel toutes les activités de pêche dans l'espace marin. Par ailleurs, un atelier de formation des formateurs en vue du renforcement des capacités des cadres du ministère à l'utilisation de ce nouvel outil est ouvert avec l'appui pédagogique des experts de CLS qui en assureront l'animation », a indiqué le ministre.

Signalons que la plupart des pêcheurs ne respectent pas les règles établies, y compris celles édictées dans les textes légaux et règlementaires nationaux, notamment les dispositions relatives aux engins, aux zones de pêche et à la déclaration des captures.

Avec la réactivation du système de suivi-contrôle et surveillance par satellite de la pêche industrielle, le Congo veut être aux normes pour mener des actions communes avec d'autres pays de la sous-région.

Congo-Brazzaville

Le paludisme, cause d'absentéisme à l'école et au travail

Au Congo-Brazzaville, le paludisme représente la première cause de mortalité chez les enfants de… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.