Centrafrique: Un nouveau gouvernement en Centrafrique, Abdoulaye Miskine intègre l'équipe

Ce remaniement est annoncé au lendemain de discussions entre les acteurs de la crise sous l'égide de l'Union africaine en début de semaine. Le but était de mettre en place un gouvernement inclusif pour résoudre la crise que traverse le pays depuis 2013. Quelle est l'ossature de cette nouvelle équipe ? Qu'est-ce qui a changé par rapport au précédent gouvernement nommé il y a quelques semaines ?

Ce gouvernement reste à l'équilibre avec 39 ministres. Cela répond à un souci d'éviter d'avoir un gouvernement pléthorique. Pour l'essentiel, les fidèles du président Faustin-Archange Touadéra restent en poste.

Une entrée à noter, celle de Martin Koumtamadji, mieux connu sous le nom d'Abdoulaye Miskine. Son groupe armé avait bloqué la route nationale, principale voie qui alimente le pays. C'était un geste de protestation contre l'ancienne équipe gouvernementale.

On remarque que plusieurs ministres représentant les groupes armés se sont vu confier de nouveaux portefeuilles et remontent dans l'ordre protocolaire du gouvernement. C'est notamment le cas de Guismala Hamza, directeur de cabinet de Nourredine Adam et nommé ministre des Travaux publics, mais aussi de Maxime Mokom, toujours en charge du Désarmement, mais qui passe de la 12e à la 7e position sur la liste du gouvernement.

Pour rappel, la nomination de l'ancienne équipe a suscité une vague de démissions et de contestations de la part de plusieurs groupes armés, de la société civile et de l'opposition, qui réclamaient la formation d'un gouvernement inclusif.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.