Angola/Burkina Faso: Eliminatoires CAN 2019 - Le Burkina Faso K.O, l'Angola OK

Le Burkina Faso, troisième de la dernière Coupe d'Afrique, a été éliminé vendredi malgré son succès (1-0) face à la Mauritanie, déjà qualifiée. Les Etalons devaient compter sur une contre-performance de l'Angola au Botswana, mais les Palancas Negras n'ont pas tremblé et ont gagné (1-0) à Gaborone validant leur qualification à la CAN égyptienne.

C'est peut-être la plus grosse surprise de ces éliminatoires de la CAN 2019 en attendant la fin de la dernière journée dimanche. Le Burkina Faso, troisième de la dernière CAN, et qui restait sur 5 participations de suite, ne sera pas au rendez-vous en juin en Egypte. Les Etalons ont été incapables de finir dans les deux premiers de leur poule dominée finalement par l'Angola et la Mauritanie.

Wilson Eduardo, le héros

Pour espérer un miracle, les hommes de Duarte devaient s'imposer à domicile face à la Mauritanie et compter sur une défaite ou un match nul de l'Angola qui se déplaçait au Bostwana. La première partie du programme a été remplie avec une victoire grâce à un but de Bertrand Traoré (19e), qui était incertain pour la rencontre. Mais à Gaborone, l'Angola a douché les espoirs des Burkinabé en s'imposant sur la pelouse du Bostwana (1-0) grâce à une réalisation de Wilson Eduardo (21e), né au Portugal et qui honorait sa première sélection.

Tête de série et favori de cette poule I, le Burkina a été perdu par son incapacité à gagner à l'extérieur surtout au Bostwana (0-0), où la Mauritanie et l'Angola ont réussi à ramener les trois points chez l'équipe la plus faible du groupe.

L'Angola termine première de la poule et retrouve la Coupe d'Afrique après deux éditions ratées (2015 et 2017).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.