22 Mars 2019

Madagascar: Décès de Dylan Eléonore à Madagascar - Trois Mauriciens arrêtés

Développement dans l'enquête sur la mort de Dylan Éléonore, dont le corps avait été retrouvé le 24 novembre 2017 à Madagascar. Trois des cinq personnes qui étaient avec lui pendant la soirée précédant son décès ont été arrêtées dans la Grande île lundi 18 mars. Les trois Mauriciens, qui nient leur implication dans cette affaire, ont été traduits devant le tribunal le même jour. Avant d'être relâchés. Cependant, ils seront de nouveau interpellés d'ici peu.

Elvis Éléonore, le père de la victime, peut enfin pousser un ouf de soulagement. Selon lui, il y avait maldonne concernant l'enquête sur la mort de son fils. D'ailleurs, la contre-autopsie pratiquée à Maurice avait révélé que Dylan Éléonore est mort suite à une fracture de la nuque et non d'une maladie non-transmissible comme l'avaient informé les autorités malgaches.

«Depuis le début de l'enquête, j'avais remis cinq noms à la police. Ces personnes étaient avec mon fils à Madagascar. Il s'agit de trois personnes qui l'avaient accompagné à une soirée le jour de sa mort, d'un directeur d'usine et d'un ancien directeur d'entreprise, qui est actuellement à Maurice», avance Elvis Éléonore.

À Maurice, les choses se corsent. Les hommes de loi de la famille Éléonore, Mes Jamsheed et Assad Peeroo, ont envoyé une correspondance au commissaire de police pour demander un rapport concernant l'enquête sur la mort du jeune homme. Une rencontre entre les limiers de la Major Crime Investigation Team et les Eléonore, en présence de leurs hommes de loi, a aussi été réclamée.

Madagascar

L'annonce d'un référendum constitutionnel fait réagir Ravalomanana

Les Malgaches sont appelés à se prononcer sur la révision de la Constitution lors d'un… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.