23 Mars 2019

Tunisie: L'événement est double

Dans ce contexte, le président de la Fédération tunisienne de boules et pétanque a rappelé que depuis 1959 jusqu'au 2005, la Tunisie a remporté quatre championnats mondiaux et 37 médailles aux championnats internationaux, continentaux et Jeux méditerranéens. Et depuis 2006 jusqu'au 2017, la moisson a augmenté en cinq championnats mondiaux et 49 médailles.

Outre les résultats, Eddhif a mis en exergue les Trophées suivants: «Les Salvadors de la pétanque» décerné en 2016 à la fédération tunisienne parmi 105 fédérations nationales dans le monde et «Flambeau olympique» décerné en 2018 par le Comité national olympique à la fédération tunisienne parmi 45 fédérations nationales sportives en Tunisie.

Manque de moyens

Mohamed Lassaâd Eddhif a mis en relief la bonne gestion de la fédération. Malgré un budget annuel trop maigre (environ 330.000), la fédération a réussi à faire préparer l'élite comme il se doit. Les très bons résultats réalisés à l'échelle mondiale en témoignent.

En parallèle, la Ftbp n'a pas négligé la base. Le nombre de clubs affiliés a augmenté de 45 à 90. De même pour les licenciés : de 1.450 à 3.200. Une nouvelle ligue a été créée, celle de Kasserine. Ainsi que la Ftbp continue, malgré les moyens financiers modestes, à organiser l'Open de Tunis qui est à sa 26e édition, et ce, grâce à quelques sponsors. «Je profite de l'occasion pour les féliciter chaleureusement. Grâce à eux, notre Open survit et survivra», a précisé le président de la Fédération tunisienne de boules et pétanque qui a confirmé la participation de 12 pays dans le tournoi de cette année, à savoir l'Algérie, le Bénin, la France, l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, le Canada, Monaco, Madagascar, le Mali, le Maroc et la Tunisie. Pour le championnat africain de pétanque (dames), l'honneur revient à la Tunisie qui va abriter la première édition avec la participation de huit nations, en l'occurrence l'Algérie, le Bénin, le Congo, la Côte d'Ivoire, Madagascar, le Mali, le Maroc et la Tunisie.

De son côté, le président de la commission de l'information, de la communication et porte-parole de la Ftbp, Fawzi Marrouchi, a confié que «la boule et pétanque» n'est pas entré dans le club des sports olympiques pour des raisons futiles, tout en insistant qu'il le sera pour bientôt grâce à la bonne de tous les adeptes et pratiquants de ce sport dans le monde entier. Marrouchi a mis en évidence les efforts fournis par la fédération dans les opérations de sponsoring pour pouvoir survivre et organiser des compétitions nationales et internationales amicales considérées comme des moyens très efficaces pour s'illustrer à l'échelle mondiale.

Pour sa part, le directeur technique national, Skander Chérif, a présenté un aperçu sur la préparation de nos athlètes pour les deux compétitions. L'équipe féminine animée par la championne du monde, Mouna Béji, aura de forte chance pour s'adjuger le titre africain. Pour l'Open, l'équipe de Tunisie sera composée essentiellement de juniors qui auront à prendre part cette année au championnat du monde.

Pour conclure, le président de la Ftbp, Mohamed Lassaâd Eddhif, n'a pas manqué à préciser que l'Open de Tunis est programmé dans le calendrier de la fédération internationale. Il a en outre fait des éloges pour le département de tutelle qui a promis un budget additif à l'occasion des deux compétitions internationales ainsi pour le Comité national olympique tunisien qui ne cesse d'aider la fédération au moment opportun.

Tunisie

Fakhreddine Ben Youssef - Le Tunisien apte pour la CAN 2019 ?

Bonne nouvelle pour la Tunisie qui pourra compter sur Fakhreddine Ben Youssef lors de la CAN 2019. Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.