23 Mars 2019

Tunisie: Le droit à la différence en avant-plan

Présidé par Adem Féthi, poète et écrivain, le jury de la compétition internationale a récompensé les films traitant de thèmes et problèmes actuels importants inhérents aux rapports des individus dans la société.

Des thèmes touchant au racisme, à la maltraitance des femmes et à leur combat pour la liberté comme dans «Dalili à Paris» de Michel Ocelot, un hymne au vivre ensemble et à la tolérance réalisé dans une forme visuelle innovante où le réalisateur français suit les aventures tumultueuse d'une fillette noire en plein Paris de la Belle époque des années 1900.

C'est en quelque sorte le droit à la différence que revendique ce film d'animation qui a raflé le Rameau d'or du long métrage pour enfants, comme d'ailleurs «Regarde-moi» de Néjib Belkadhi qui a remporté le Rameau d'or du long métrage pour la jeunesse ou encore «Cocodrilo» de l'Espagnol Jorge Yudice récompensé par le Rameau d'or du court métrage pour la jeunesse qui exprime finement l'acceptation de la différence à travers la relation d'une mère et de son fils. Tous ces opus véhiculent un appel à la tolérance et au vivre ensemble. Enfin, «Kaen Ouella Me kanech» de l'Algérien Abdellah Kada, qui traite des problèmes sociaux que vit la jeunesse algérienne et où le héros transcende son handicap pour aider sa vieille mère, a obtenu le premier prix spécial du jury.

Maintenant, concernant la compétition nationale, le jury présidé par Anis Lassoued a octroyé ses prix à trois opus. «Sur les 17 films d'école ou animateurs que nous avons vus dont le niveau est globalement modeste, certains se sont distingués par l'originalité de la fable et du récit cinématographique», a déclaré Anis Lassoued.

Ainsi, les prix se présentent comme suit : Le Rameau d'or a récompensé le film indépendant «Gauche, droite», de Maâti Dridi qui s'est distingué par l'accomplissement cinématographique d'une histoire racontée du point de vue d'un enfant de 10 ans.

Le Rameau d'argent a été remporté par «Nahawend», de Khaled Mamelouk, tandis que le Rameau de bronze a été raflé par «Entre les murs», de Bellifa Zied, qui s'est caractérisé par un traitement classique d'une idée originale.

Enfin, les deux films de la compétition régionale ont été octroyés respectivement à «Mennou fina», de Sami Ben Nasr, et «Les frères» de Houcine Massouss.

Le palmarès

Compétition internationale

- Rameau d'or du long métrage pour enfants : «Dilili à Paris», de Michel Ocelot (France)

- Rameau d'or du long métrage pour la jeunesse : «Regarde-moi», de Néjib Belkadhi (Tunisie)

- Rameau d'or du court métrage pour enfants : «The Size of the things», de Carlos Montoya (Colombie)

- Rameau d'or du court métrage pour la jeunesse : «Cocodrilo», de Jorge Yudice (Espagne)

Prix du jury

Premier prix spécial du jury : «Kaen Makanech», de Abdellah Kada (Algérie)

Deuxième prix spécial du jury : «Ranim/Evasion», de Rim Nakhli (Tunisie)

Compétition nationale

- Rameau d'or : «Gauche, droite», de Maâti Dridi

- Rameau d'argent : «Nahawend», de Khaled Mamelouk

- Rameau de bronze : «Entre les murs», de Zied Bellifa

Compétition régionale

1er prix «Mennou fina», de Sami Ben Nasr

2e prix «Les frères», de Houcem Massouss

Auteur : Samira DAMI

Ajouté le : 23-03-2019

Tunisie

Oussama Haddadi - Le Tunisien blessé à une cheville

C'est sans Oussama Haddadi que le Dijon FCO, barragiste, a réalisé une belle opération dans le bas… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.