23 Mars 2019

Tunisie: Ben Chrifia plus décisif que jamais !

ASD : Chérif, Ben Fredj, Maghrebi, Gharbi, Dridi, Yacoubi, (Laâmiri), Sraïeb, Bagdadi (Melliti), Kacem, Rafaât (Ben Romdhane), Abdelaziz.

EST : Ben Chrifia, Derbali, Rabii, Dhaouadi, Chammam, Chaâlali (Mosrati), Ben Romdhane, Bguir, Jouini (Berrima), Meziane, Méjri (Sghaïer).

La rencontre a débuté avec beaucoup de précaution de la part des deux équipes à la recherche d'un exploit en coupe de Tunisie.

Les «Sang et Or» ont été les premiers à aller tenter leur chance mais le tir sur corner de Bguir a été intercepté in extremis par l'excellent gardien Chérif (11').

A la 14', Chammam lance en profondeur Méjri, qui seul face au gardi

en local rata un but tout fait. La pression espérantiste allait crescendo et une nouvelle fois Chérif annihila une tentative de Jouini (24').

Entre-temps, les Djerbiens, bien en jambes et très bien appliqués en défense, se sont contentés de se défendre tout en procédant par des contres, dont deux manœuvres de la part de Kacem (20') et de Rafaât (40'). Cette période fut favorable aux locaux qui profitèrent du déséquilibre de l'entrejeu «sang et Or» après la sortie de Chaâlali pour blessure.

Cette tentative de l'ASD a réveillé les «Sang et Or» de leur torpeur qui ont continué à harceler le bloc défensif adverse, intraitable et vigilant pour faire face aux tentatives du trio Méjri-Jouini et Meziani, perdu dans son couloir droit.

Pressing «sang et or»

De retour des vestiaires, les «Sang et Or» ont pris les devants et après deux tentatives de Derbali et de Meziani, le latéral droit centre après une passe de Bguir vers Méjri qui tire mais le défenseur djerbien Abdelaziz, surpris par le tir croisé du «sang et or», a logé la balle dans son camp au grand désespoir de ses coéquipiers (57'). Ce but a touché psychologiquement les locaux qui pendant un certain temps, ont baissé les bras.

L'EST domina, improvisa mais fut en manque souvent des longs ballons alors que Ben Romdhane, Bguir et Mesrati ne sont pas à leur avantage en raison de leurs maladresses. Avec l'appui du vent, les locaux reprennent leurs manœuvres.

Sentant qu'à son équipe peut gérer plus la défense espérantiste, l'entraîneur de l'ASD fit un coaching gagnant en faisant entrer Wael Ben Romdhane.

Ce dernier profita d'une hésitation de Dhaouadi et du mauvais placement de Ben Chrifia pour égaliser (72'). Cette égalisation est venue au bon moment pour les locaux. Devant cette situation, les «Sang et Or» entamèrent un forcing infernal par Berrima, Meziane et Derbali, mais à chaque fois, la défense djerbienne veillait au grain avec solidité et vigilance.

A la 83', Meziani a eu une très bonne occasion pour aggraver le score mais le tir a été bien intercepté par Chérif.

Le match s'est achevé sur le score de parité (1-1).

Les prolongations qui ont suivi ont été dominées par les «Sang et Or» mais sans résultat. Il a fallu recourir aux tirs au but. Les divisionnaires de l'ASD ont eu le mérite de faire face à un ensemble sang et or transparent.

Il a fallu un arrêt de Ben Chrifia pour que l'EST se qualifie au tour suivant.

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.