23 Mars 2019

Tunisie: Un cocktail de déconvenues - L'esprit républicain a-t-il vécu ?

Volet sportif, on est encore loin du compte sur le plan mondial et le rayonnement à travers le sport de la Tunisie se remarque moins en cette phase difficile.

Les déboires sportifs dans les échéances mondiales de nos représentants dans différentes disciplines n'ont pas amélioré le tableau du désastre national et républicain. Pas même un tour franchi lors de la dernière Coupe du monde en Russie 2018. Dans ces grands moments où la liesse populaire devient forte et indescriptible et rassemble en cas de prouesse et de victoire, les Tunisiens étaient dépités. Le drapeau tunisien est en berne depuis l'élimination. Encore manqué. La Coupe du monde de handball qui s'est déroulée il y a deux mois au Danemark a montré les limites de notre discipline reine avec le football. On est encore très loin du niveau des équipes scandinaves et européennes.

Le sport ne permet manifestement plus à la Tunisie de briller à l'échelle mondiale. Il faut s'en remettre à l'art, la culture et au cinéma. Mais là encore, que des promesses avec la majestueuse cité de la culture mais rien d'exaltant. Le marasme socioéconomique n'est pas propice à l'émancipation de tout un peuple pris entre le marteau et l'enclume. Le juste milieu, l'équilibre dans les idées et les valeurs n'existeraient-ils plus au moment où les tendances extrémistes ne cessent de s'amplifier en Tunisie et dans le monde ?

Le rayonnement de la Tunisie doit se faire avec de nouvelles valeurs républicaines. Le peuple tunisien doit devenir acteur d'une résurrection nationale pour que le pays soit de nouveau plongé dans la lumière. Il réside encore dans les ténèbres à cause d'une classe politique dépassée et d'un peuple sans repères et à la croisée des chemins. Vive la Tunisie. Vive la République.

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.