23 Mars 2019

Ile Maurice: Anooj Ramsurrun - «La démission d'un ministre est un fait divers»

Des développements à travers le pays, la fête Holi, «bann item pli inportan»... C'est ce que la MBC a choisi de passer dans son JT de 19 h 30, jeudi. Cela, au détriment de la démission de Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui pourtant dominait l'actualité.

Qui a pris la décision de résumer la démission de Vishnu Lutchmeenaraidoo comme ministre et député du n°7 en une brève calée en dernière partie du journal télévisé de 19 h 30, jeudi ? Nous avons posé la question à Anooj Ramsurrun (photo), directeur général par intérim de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). «Il a démissionné. C'est tout. Nous avons dit ce qu'il a fait. Nous avons aussi diffusé sa photo. Après tout, la démission d'un ministre, c'est un fait divers», nous a-t-il répliqué.

Avant de poursuivre: «Lopozision la mem ti pé zour li (NdlR, l'ex-ministre) bien. Aster ki été sa ? Lapres, l'express nek kritiké. Nou, MBC, o kontrer, zédi, nou'nn montré bokou dévélopman dan péi, bann item pli inportan. Apré, nou'nn montré holi, kot dimounn an fet, pé fer bal.»

Avez-vous donné des instructions au rédacteur en chef, Ravin Joypaul, pour qu'il minimise cette affaire ? lui avons-nous demandé. «Nous avons des journalistes, des chefs d'édition, un directeur de l'information par intérim. Je n'ai pas à diriger quiconque. Chacun sait ce qu'il a à faire», a avancé Anooj Ramsurrun.

Toutefois, autre son de cloche des membres de la rédaction qui disent se sentir impuissants face à cette situation. Ravin Joypaul aurait attendu les instructions du directeur général par intérim pour savoir quoi faire. Et celles-ci ont été de passer deux phrases en quatre secondes parmi les derniers sujets de la tranche locale, avant la série culturelle.

Cela, alors, qu'une équipe de la MBC avait bel et bien été dépêchée au ministère des Affaires étrangères à la Newton Tower, à Port-Louis, jeudi, pendant les derniers moments de Vishnu Lutchmeenaraidoo sur place. D'ailleurs, on voit le micro de la station de radiotélévision nationale dans les images diffusées par des médias en ligne. Avant cela, c'est seulement vers 19 heures qu'un petit texte a été posté sur les plateformes multimédias de la MBC.

Navin Ramgoolam à la MBC : «Gard dan zot f... »

«Gard dan zot f... » Ce sont les propos tenus par l'ancien Premier ministre Navin Ramgoolam à l'égard d'un membre du personnel de la MBC, qui voulait lui remettre des bouteilles d'eau. La vidéo de cette scène - qui s'est déroulée samedi dernier lors de la manifestation du Parti travailliste devant les locaux de la station de radiotélévision nationale, à Moka - fait le tour de Facebook.

Interrogé à ce sujet, Anooj Ramsurrun dit «dénoncer l'hypocrisie de l'ancien chef du gouvernement qui a maltraité un simple travailleur alors qu'il a bel et bien serré la main au président du conseil d'administration Beejhaye Ramdenee et au directeur de l'information par intérim Ravin Joypaul». Rappelons que le directeur par intérim de la MBC était, lui, en déplacement à Rodrigues ce jour-là.

Ile Maurice

Raj Ramlugun - Air Mauritius doit continuer à rouler peu importe l'issue de cette plainte

Face à la presse pendant 90 minutes ce vendredi 19 avril, Raj Ramlugun, ancien employé d'Air Mauritius et… Plus »

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.