23 Mars 2019

Madagascar: Tempête tropicale modérée - Joaninha se pointe à l'horizon

Joaninha serait une menace pour les îles Rodrigues.

Après le passage de la Tempête Tropicale IDAI dans le canal de Mozambique, l'Océan Indien est actuellement le théâtre de plusieurs formations.

La saison cyclonique 2018-2019 est très active. Une dizaine de systèmes s'est formée depuis le début de la saison. Si pour l'heure, aucun cyclone n'a touché terre la Grande Île, les risques sont toutefois énormes. Le dernier passage de la Tempête Tropicale Idai dans le Canal de Mozambique en est une parfaite manifestation. S'étant dangereusement approché des côtes Sud Malgaches, la tempête tropicale s'est rebroussée chemin en laissant quelques dégâts dans la partie Sud du pays. L'on a dénombré une perte humaine - celui d'une enfant - et des dégâts matériels tels que la destruction complète d'un pont reliant des communes. L'épisode du passage d'IDAI dans la Canal de Mozambique a certes, échappé à Madagascar. Ce qui n'est pas le cas pour le Mozambique.

Le Président de la République Andry Rajoelina a d'ailleurs présenté un message de condoléances et de solidarité à l'endroit du peuple Mozambicain. Après les Genela, Eketsang et Idai donc, l'Océan Indien est actuellement secoué par une nouvelle tempête tropicale modérée baptisée hier au nom de Joaninha. Le bulletin cyclonique émanant de la direction générale de la météorologie d'hier fait savoir que le centre du système était situé à 1 400 Km à l'Est d'Antalaha à 12h locales. Le bulletin de la direction générale de la météo également de noter que, la perturbation s'accompagne de vent d'une vitesse de 65Km/h avec des rafales de vents de 90Km/h.

Impacts. Se dirigeant vers les Îles Rodrigues, le système « ne devrait pas avoir d'influence notable sur les conditions météorologiques à Madagascar » annonce la direction générale de la météorologie. Une information d'une importance capitale si l'on se réfère aux pertes enregistrées par le Mozambique suite au passage de la Tempête Tropicale Idai. Ce dernier a été qualifié de « cyclone meurtrier« . Les images publiées par toutes les presses internationales ont d'ailleurs démontré des images de destruction liée à la violence des vents, des impacts de la marée de tempête. Le dernier bilan en date du 17 mars déplorait la mort de 48 personnes et plus de 70 blessés.

Les dernières informations qui circulaient il y a deux jours, font savoir que le nombre de décès pourrait avoisiner les milliers de personnes dans plusieurs pays différents. Le cas Idai fait comprendre la force de la nature quand elle se déchaîne. Une force dévastatrice qui malheureusement, peut frapper Madagascar à tout moment. La saison cyclonique de cette année l'a fait savoir, les cyclones gagnent de plus en plus en puissance tandis que le pays ne dispose pas de dispositif efficace et pérenne pour y faire face. Avec la Tempête Tropicale Modérée Joaninha qui se profile à l'horizon, touchons du bois (pas forcément de roses) qu'elle ne touchera pas le pays.

Madagascar

Confiscation des biens mal acquis - Les ONG malgaches dénoncent une reculade

À Madagascar, le consortium des organisations de la société civile engagées dans la lutte… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.