Madagascar: Conseil économique, social et culturel - Mise en place d'un comité ad hoc

Un atelier s'est tenu avant-hier, au siège des Nations-Unies à Andraharo, portant notamment sur le conseil économique, social et culturel.

Des organisations de la société civile telles que « Mijoro Mandroso Madagasikara » (MIMA), CONECS et PLADUR, ainsi que des représentants de différents ministères ont assisté à cet atelier. Selon le président du MIMA, Razafindrazaka Fleury, « cet atelier rentre dans le cadre de la formation et de la sensibilisation des parties prenantes, notamment dans le domaine économique, social et environnemental.

A l'issue de cet atelier, on va mettre en place un comité ad hoc multipartite ». Il a tenu également à souligner que ce conseil économique, social et culturel est prévu par l'article 105 de la Constitution. Notons que ledit article en son alinéa 1er stipule que, « le Conseil économique, social et culturel, saisi par le gouvernement, donne son avis sur les projets de loi, d'ordonnance ou de décret ainsi, que sur les propositions de loi qui lui sont soumis ». Il sert d'interface entre le gouvernement et les partenaires économiques, sociaux et culturels. Dans tous les cas, a fait remarquer le président du MIMA, ce conseil sera mis en place incessamment.

Education citoyenne. Les atouts, les handicaps et les solutions pour la mise en place de ce conseil ont été notamment abordés. Citons entre autres, le retour de l'éducation citoyenne en classe, la promotion adéquate et inclusive du Partenariat Public- Privé, et la vulgarisation du volontariat ou du bénévolat pour éradiquer les recherches des profits personnels et la grande réforme en série des textes juridiques pou être à jour aux contextes Malagasy et aux besoins de la société en vue de la lutte réelle contre la pauvreté. Un participant a aussi mis en exergue l'harmonisation des textes au niveau des ministères. Un autre de souligner qu'il n'y aurait pas de développement sans autonomie financière des régions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.