22 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Enseignement secondaire public - Des sections de base pour la reprise des cours, lundi

Sauf changement de dernière minute, les enseignants issus de la Coordination du secteur éducation formation, en grève illimitée, vont reprendre les cours ce lundi.

Les sections de base du Cosefci ont tenu chacune des rencontres hier. La tendance générale qui se dégage des échanges est favorable à la reprise du travail. Cela pour donner une chance, dit-on, aux négociations. Les différents points de vue de la base seront acheminés à leurs leaders syndicaux à Abidjan. Ces derniers tiennent une assemblée générale aujourd'hui pour donner leur position concernant la levée du mot d'ordre de grève entamé depuis le 22 janvier. Cette situation de grève a entraîné des perturbations de cours ici et là dans le secondaire public mais des enseignants de certains établissements ont aussi fait cours.

Des élèves ont été délogés des salles de classe tant dans le privé que dans le public. Les autorités gouvernementales ont échangé avec les leaders syndicaux en vue de trouver une solution.

Cote d'Ivoire

Serey Dié - De gérant de cabine téléphonique à joueur professionnel, l'émouvant récit de l'Eléphant

Même s'il a raté un pénalty contre l'Algérie il y a quelques jours, entraînant… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.