23 Mars 2019

Angola: Cuito Cuanavale est le patrimoine de l'Afrique australe - dit le Président

Cuito Cuanavale — Le Président de la République d'Angola, João Lourenço, a dit samedi que la localité de Cuito Cuanavale, province de Cuando Cubango, était un patrimoine historique des peuples de l'Afrique australe.

Cette localité a été la scène de la bataille de Cuito Cuanavale, entre 1987 et 1988, qui a ouvert la voie à la chute de l'apartheid (régime de ségrégation raciale) en Afrique du Sud et à l'indépendance de la Namibie.

Lors de la cérémonie commémorative du 23 mars, Jour de la libération de l'Afrique australe, le Chef de l'Etat angolais a déclaré que la bataille avait mis fin au mythe de l'invincibilité de l'armée de l'ancien régime de ségrégation raciale en Afrique du Sud.

S'exprimant en présence des Présidents de la Namibie, du Congo, du Zimbabwe et de la République démocratique du Congo, João Lourenço a évoqué la libération de Nelson Mandela, ainsi que les conséquences de la bataille historique.

Dans son discours, il a souligné la contribution apportée par les gouvernements de Cuba et de la Russie à la bataille.

Il a déclaré qu'il était nécessaire de faire face aux dangers de la politique militariste et expansionniste de l'apartheid pour assurer le progrès et le bien-être de la région.

C'est dans ce contexte, a poursuivi le président, que les pays de première ligne ont décidé de créer la Conférence de coordination et de développement de l'Afrique australe le 1er avril 1980 en Zambie.

L'organisation visait à harmoniser les politiques économiques des pays de l'Afrique australe (SADCC) afin de réduire leur dépendance au régime d'apartheid, qui prônait la suprématie raciale.

Le Chef de l'Etat angolais a souligné que c'était dans cet esprit que la SADCC était devenu Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

Selon le Président João Lourenço, c'est dans ce cadre de fraternité et de solidarité que le 23 mars doit être célébré par les générations présentes et futures.

Dans son discours, il a souligné que la victoire commune des peuples de la région contre l'apartheid remontait aux années 1960, lorsque la Tanzanie et la Zambie avaient accueilli le MPLA (Angola), le Frelimo (Mozambique) et le ZANU (Zimbabwe).

Sur le territoire tanzanien, ces anciens mouvements de libération des pays respectifs ont formé leurs combattants et organisé la lutte armée qui a abouti à l'indépendance de ces pays dans les années 70, a-t-il déclaré.

Lors de la cérémonie, le Président de la République de Namibie et Président en exercice de la SADC, Hage Geingob, a également pris la parole ayant remercié les leaders de cette organisation régionale pour avoir décidé, au cours du sommet tenu en août 2018 dans son pays, de déclarer le 23 Mars comme Journée de Libération de l'Afrique Australe, à l'initiative de l'Angola.

Selon le Président de la SADC, cette décision affirme l'histoire des pays de la sous-région et consolide l'unité, car elle commémore, officiellement, la libération...

Le 23 mars marque la fin de la bataille de Cuito Cuanavale, l'une des plus difficiles de la guerre à laquelle le pays ait été confronté. Cette commémoration est une fête régionale dans la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

Avant la cérémonie commémorative, les Présidents de l'Angola, du Congo, de la Namibie, de la Zambie et de la RD Congo, ainsi que des représentants de l'Afrique du Sud, de Cuba, de la Russie et du Mozambique ont déposé des gerbes sur les monuments des héros de la bataille de Cuito Cuanavale.

Angola

Arrivée du Président de la République dans la province de Huíla

Le Président de la République, João Lourenço, se trouve déjà dans la province… Plus »

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.