23 Mars 2019

Sénégal: Sans trousse dentaire depuis le début de l'année, les étudiants de la fac de médecine, en grève d'avertissement

L'Amicale des étudiants de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d'Odontologie de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar a décrété hier, vendredi 22 mars, une grève de 24 heures non renouvelable, en guise de protestation du non-paiement des trousses dentaires.

C'est en assemblée des délégués tenue mercredi dernier que l'amicale des étudiants de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d'Odontologie de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar a décrété une grève de 24 heures non renouvelable. La raison principale de leur mouvement reste la non disponibilité de la trousse dentaire qui plombe le bon déroulement des séances de travaux pratiques en institut d'odontologie.

En effet, les étudiants du département d'odontologie déplorent l'absence de cet ensemble de « matériaux et accessoires dont doit disposer l'étudiant chirurgien-dentiste à chaque début d'année académique pour acquérir une formation de qualité, tout au long de son cursus universitaire ». « Nous fustigeons l'attitude stérile du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation face à la non disponibilité de la trousse dentaire qui plombe le bon déroulement des séances de travaux pratiques en institut d'odontologie », lit-on dans la note rédigée par l'Amicale. « Nous ne sommes pas habitués à faire des grèves. Pour cette fois, nous avons toutes les raisons valables d'observer une grève de 24 heures non renouvelable. Les étudiants du département d'odontologie n'ont toujours pas reçu leurs matériels de travail », soutient le président de l'Amicale des étudiants de la Fmpo de l'Ucad.

Pour Mouhamadou Sow, « tous les niveaux du département sont concernés. La pratique à l'odontologie se fait à partir de la deuxième année jusqu'à la 5ème année. Toutes ces instances de pratique ont été plombées par l'absence de trousse ».

En addition, le président de l'Amicale rappelle la plateforme revendicative déposée auprès des autorités concernées, après une rencontre, sans suite, avec le ministre Mary Teuw Niane. « Jusqu'ici, les revendications restent à l'état, alors que les enseignements et apprentissages ont démarré depuis le mois de novembre 2018 », déclare Mouhamadou Sow.

Sénégal

Philippe Bohn, Directeur Général d'Air Sénégal licencié

Le français Philippe Bohn a été relevé de ses fonctions de directeur général… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.