Comores: L'ONU appelle à un scrutin transparent, pacifique et inclusif

Photo: azaliassoumani.com
Azali Assoumani Président des Comores
23 Mars 2019

Alors que les Comores doivent organiser le 24 mars des élections présidentielles et des gouverneurs, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé toutes les parties prenantes nationales à renouveler leur engagement en faveur d'un « scrutin transparent, pacifique qui inclut une pleine participation des femmes ».

« Le Secrétaire général rappelle l'importance du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales, ainsi que de la conduite professionnelle et impartiale des forces de l'ordre tout au long des élections », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse publiée vendredi soir.

Dans la perspective de ces élections, M. Guterres met l'accent sur la primauté du dialogue, a indiqué son porte-parole. « Il exhorte tous les acteurs impliqués dans ces élections à résoudre tout litige électoral potentiel à travers les voies légales appropriées », a-t-il ajouté.

Le porte-parole du Secrétaire général a indiqué que les Nations Unies continueront à apporter leur soutien au peuple des Comores en collaboration avec l'Union africaine, la Communauté de développement d'Afrique australe, l'Organisation Internationale de la Francophonie et la Commission de l'Océan Indien.

Aidez-nous à connaître votre opinion sur ONU Info et à répondre à vos besoins : prenez 4 minutes pour répondre à notre sondage!

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.