Afrique de l'Ouest: Sahel - Le Conseil de sécurité en mission au Mali et au Burkina Faso

23 Mars 2019

Une délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies a entamé vendredi une mission de trois jours au Mali et au Burkina Faso.

La délégation, conduite par la France qui préside le Conseil de sécurité en mars, l'Allemagne et la Côte d'Ivoire, est arrivée vendredi à Bamako, la capitale malienne.

« Le Sahel est une priorité de tout premier plan de la présidence française du Conseil de sécurité », avait déclaré François Delattre, l'Ambassadeur de France à l'ONU dans une vidéo diffusée jeudi par la mission française avant le début de la mission qui « vise à soutenir les pays de la région pour surmonter les défis auxquels ils font face et pour les aider à saisir les opportunités qui s'offrent à eux ».

La délégation commence sa visite au Sahel par le Mali. « L'étape de Bamako est absolument fondamentale », a déclaré M. Delattre à son arrivée dans la capitale malienne, soulignant qu'il s'agit de la quatrième visite du Conseil de sécurité au Mali depuis 2013.

Au Mali, la priorité du Conseil est d'accélérer la mise en œuvre de l'accord de paix et de réconciliation signé en 2015.

Au cours de leur mission au Mali, les membres de la délégation du Conseil de sécurité rencontreront les autorités maliennes et les différentes parties signataires de l'Accord, les acteurs internationaux et nationaux, ainsi que les partenaires de la MINUSMA et de l'Etat malien, a précisé sur Twitter la mission onusienne dans le pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.