Togo: Gestion des catastrophes - Aide américaine

23 Mars 2019

Un exercice de simulation de gestion des catastrophes naturelles s'est achevé vendredi dans la préfecture de Moyen-Mono. Conduite par l'Agence nationale de protection civile (ANPC), elle s'est déroulée avec le concours de la Garde nationale du Dakota du Nord (NDNG).

Une simulation d'inondations provoquées par des pluies torrentielles et une submersion du barrage de Nangbéto. Un scénario réaliste car depuis plusieurs années, le Togo est confronté à de très fortes précipitations sans doute liées au changement climatique.

'Cet exercice est indispensable pour atteindre les objectifs en matière de sureté et de sécurité de la population', a indiqué Michael DeTar, chargé d'affaires par intérim à l'ambassade Etats-Unis à Lomé.

250 secouristes togolais et 13 instructeurs américains ont participé à cette opération.

La NDNG bénéficie d'une expertise reconnue dans les domaines de l'assistance humanitaire, de la gestion des catastrophes, de la formation d'officiers et sous-officiers, notamment.

Elle a déjà réalisé plusieurs missions au Togo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.