Cote d'Ivoire: La Coalition du secteur éducation formation de Côte d'Ivoire suspend son mot d'ordre de grève

A compter de ce samedi 23 mars 2019, la Coalition du secteur éducation formation de Côte d'Ivoire (Cosefci) a décidé de suspendre son mot d'ordre de grève pour une période d'un mois. Et cela en vue de donner une chance à l'aboutissement des négociations avec le gouvernement.

L'information relayée ce même jour par l'Agence ivoirienne de presse, précise que cette décision a été prise au cours d'une assemblée générale extraordinaire.

"Au nom de la démocratie, l'assemblée générale extraordinaire décide de la suspension du mot d'ordre de grève et cette décision s'impose à tous. Nous suspendons pour un mois, nous poursuivons la rétention des notes. La grève est donc suspendue à compter de ce samedi pour un mois avec rétention des notes...", a déclaré le porte-parole de la Cosefci, Pacôme Attaby. Poursuivant, il a ajouté ceci: « toutes les évaluations que vous allez faire, vous retenez les notes, ne rendez aucune note », a t-il recommandé aux enseignants. Et cela, jusqu'à ce que le gouvernement honore effectivement ses engagements, a t-il averti.

Le porte-parole de la Cosefci, a invité les membres de l'organisation syndicale à reprendre le travail lundi dès 7 heures (GMT).

En grève depuis deux mois, la Coalition du secteur éducation formation de Côte d'Ivoire (Cosefci) revendiquait entre autres , des indemnités de logement, la rémunération de la surveillance des examens et la suppression des emplois d'instituteurs ordinaires et adjoints recrutés avec le Brévet d'études du premier cycle (BEPC).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.