Congo-Kinshasa: Bukavu - La société civile ouvre une « Boite anticorruption »

La coordination de la société civile du Sud-Kivu a annoncé vendredi 22 mars avoir mis sur pied une « Boite anticorruption », à son siège à Bukavu. Elle est destinée à récolter hebdomadairement toutes « les informations nécessaires qui puissent alimenter les enquêtes pour soutenir la campagne entamée par le chef de l'Etat pour lutter contre la corruption. »

Les informations recueillies seront remises au procureur dans la province, qui pourra enquêter sur les cas allégués, a indiqué le président de la société civile du Sud-Kivu, Patient Bashombe.

« Nous voulons tous lutter contre la corruption, parce que c'est un mal qui fait que les richesses de notre pays ne sont pas reparties de manière équitable », a-t-il soutenu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.