24 Mars 2019

Congo-Kinshasa: L'Asadho déplore qu'Eddy Kapend et son groupe restent en prison

En République démocratique du Congo (RDC), l'Association africaine de défense des droits de l'homme (Asadho) se dit déçue après la vague de libération de prisonniers politiques par grâce présidentielle.

L'Asadho déplore que le groupe d'Eddy Kapend et de ses compagnons - condamnés pour l'assassinat de Laurent Désiré Kabila et en prison depuis près de 18 ans même s'ils ont toujours clamé leur innocence - aient été exclus de la mesure de grâce présidentielle.

Nous voulons seulement insister sur le fait que le procès qui a conduit à leur condamnation est un procès inique.

C'est un procès qui ne répond pas aux conditions d'un procès équitable et, en plus, ils sont bénéficiaires de la loi d'amnistie de 2005. Donc, leur place n'est pas en prison mais en liberté.

Congo-Kinshasa

Une seule candidate à l'élection du bureau définitif de l'Assemblée

C'est finalement ce mercredi que doit avoir lieu l'élection du bureau définitif de l'Assemblée… Plus »

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.