24 Mars 2019

Togo: Une augmentation prévisible des prix de l'eau, de l'électricité et du péage inquiète l'ATC

Cette autre association des consommateurs togolais dit d'ailleurs avoir saisi le Premier ministre sur le sujet.

En fait, après l'augmentation cette semaine du prix des produits pétroliers à la pompe, les soupçons de l'ATC, (Association Togolaise des Consommateurs) semblent prendre corps. Et l'Association dont Bénéti Gagalo est l'un des responsables s'inquiète de ce que cette augmentation des prix ne s'élargisse dans les jours à l'eau, à l'électricité et pourquoi pas à la traversée des péages.

Selon des propos de M. Gagalo sur une radio de Lomé, rapportés par nos confrères de Globalactu, depuis quelques temps, ils ont eu "des informations sur une éventuelle augmentation des prix dans les secteurs de l'eau, de l'électricité, du péage et du carburant. Certains opérateurs économiques ont augmenté des prix.

C'est le cas de la farine de blé et les boulangers menacent d'augmenter les prix du pain". Ce responsable de l'ATC dit aussi craindre pour le fait que, "si ces augmentations deviennent effectives, la situation aura un impact sur le panier de la ménagère et de la qualité de vie des consommateurs"... .

Il en appelle donc au PM Komi Klassou et son gouvernement pour "plus de réflexions et d'actions concrètes afin de minimiser l'inflation et par ricochet la cherté de la vie dans le pays".

Cette réflexion en vaut la peine, sans quoi il faudra comprendre que le mandat social de Faure Gnassingbé et le PND dont on en dit beaucoup de biens ne sont pas en faveur des Togolais, mais contre ces Togolais qui déjà difficilement pour une majorité écrasante, arrivent à se procurer deux des trois repas de la journée.

Togo

Tout un programme

A l'occasion du 59e anniversaire de l'indépendance (27 avril) de nombreux événement jalonneront la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.