24 Mars 2019

Congo-Kinshasa: [Gouvernorat de Kinshasa] Laurent Batumona - Des soutiens à sa candidature abondent !

Sept Associations se revendiquant de l'UDPS se sont alignées derrière Laurent Batumona pour la conquête du Gouvernorat de la Ville-Kinshasa. Ils lui ont témoigné, samedi 23 mars dernier, leur soutien total à l'approche des élections des Gouverneurs et Vice-gouverneurs des provinces prévues le 10 avril prochain en République démocratique du Congo.

Laurent Batumona a saisi cette occasion pour exalter la spécificité Kinoise, tracer des perspectives, mettre l'accent sur la bonne gouvernance et l'Etat de droit. C'était, également, l'occasion pour lui de réaffirmer son attachement à l'Union pour la démocratie et le progrès social, formation politique chère au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi. Il continue de jeter les bases d'un Etat de droit, dont il estime l'avènement inéluctable d'ici le mois d'avril, malgré les embûches de ceux qui ont enfoncé le pays dans le gouffre.

Samedi 23 mars 2019, sept Présidents des Associations de la ville de Kinshasa avaient adhéré à la vision de la lutte pour le changement de Laurent Batumona et soutiennent sa candidature et celui de son colistier, Gecoco Mulumba, au poste respectivement, de Gouverneur et Vice-gouverneur de la Ville-province de Kinshasa. Il s'agit de Me Mukendi, président de l'Association des Jeunes Tshisekedistes ; Me Kashita, président de l'Union pour le Développement et la Solidarité des jeunes Kasaïens ; M. Mbembe, président de l'Union de Bungongo Centre ; le président Zatuki de la Plateforme des Associations des Jeunes de Kinshasa ; Me Alpha Kalonji, Président du Mouvement citoyen Bakolo Congo ; Asbl Tshangu en avant et l'Asbl Cefahev - Centre de formation et d'assistance des Personnes vivant avec handicap et Enfants vulnérables.

Tous ont déclaré leur soutien et veulent, avec raison, «aller à la conquête démocratique du gouvernorat en soutenant une seule candidature à l'élection de gouverneurs sur base d'un programme pour le bien-être des Kinois», a expliqué Me Kashita.

La plus grande leçon à retenir de cette adhésion massive, c'est que l'Honorable Batumona a réussi à élargir sa base politique.

Dans son adresse de remerciement pour l'adhésion massive à sa lutte pour le changement et non seulement pour la ville de Kinshasa, mais aussi pour le Président de la République, Il a fait une articulation fidèle à la vision de l'Udps. Un président qui trace un large panorama pour donner un souffle, une impulsion et un espoir de changement assorti des mesures concrètes, plus détaillées. Il a mis l'accent sur le même impératif d'efficacité, de rigueur et de sincérité. Quatre points donnent à son message une tonalité singulière.

L'insistance portée sur les collaborateurs

Le mot "enrichissement illicite" est revenu de façon récurrente. L'Honorable Batumona montre son enracinement, son attachement à la vision de l'Udps et lance un message au Président de la République pour lui rappeler que les kinois l'ont soutenu sans coloration, ni appartenance tribale ou provinciale. "Nous sommes convaincus qu'il va remettre le pays sur la voie de l'Etat de droit". Et d'ajouter : "nous connaissons ceux qui murissent l'envie de revenir au pouvoir avec leur méthode de travail que nous connaissons très bien, que ce soit la corruption, qui est leur mode de fonctionnement. Ils ont commencé avec ce rythme en 2006, 2011 et même en 2019". Et de poser la question : " où avez-vous vu qu'on vote un président sans que son député national, moins encore son député provincial ne soit voté ?" En l'en croire, parmi les Députés nationaux et provinciaux, 70% sont nommés par Corneille Nangaa, président de la CENI, et Joseph Kabila.

La transformation, le renouveau, le changement

Il a porté son message par une immense aspiration des Congolais au changement qu'il faudrait satisfaire. L'élection de Félix Tshisekedi Tshilombo est une évidente manifestation des Congolais, dit-il. Pour lui, il n'y a pas deux Présidents en RD-Congo. "Félix Tshisekedi Tshilombo est le seul Président de la République. En tant que son Directeur de campagne adjoint, nous rassurons que nous avons gagné les élections et nous les gagneront en 2024", explique Laurent Batumona. Pour ce faire, dit-il, nous lui avons conseillé de ne pas travailler avec ceux qui ont mis la RDC à genoux. Ils ont empoché toute la richesse de la RDC pour leur ventre. "Difficile que la misère quitte les Congolais : Chômage, misère... pas d'eau potable, de l'électricité. Nous avons eu l'occasion de visiter le Président de la République. Le premier jour, il n'y avait pas d'eau dans les toilettes. C'est au 4ème jour que l'eau a coulé", a regretté Laurent Batumona.

Celui qui les kinois appellent affectueusement Diatabawu demande à la population de se mettre débout pour le soutenir dès 2024 à 2030. Il faut des signaux forts envers cette population, les "raisons de la colère" sociale doivent être entendues, des solutions adressées, un effort de pédagogie qui doit être entrepris. Il donne un exemple sur le programme de 100 jours. "Mais nous lui proposons de mettre sur pied une commission technique pour contrôler l'exécution des travaux"

Corruption dans les assemblées provinciales

"L'Etat de droit doit être à sa place. Nous félicitons le Président de la République pour l'acte posé en confiant à la justice la mission d'enquêter sur la corruption", a-t-il déclaré. Pour ceux qui sont venus adhérer avec leur association à sa vision, Laurent Batumona a remis les symboles du Parti après l'acte de signature d'adhésion. Le MSC, qui a 5 Députés, continue sa quête pour une adhésion massive et invité les déçus à le rejoindre.

Au cours de cette rencontre, ces associations adhérentes, éparpillées dans les 24 communes de Kinshasa, ont eu la mission de conquérir l'électorat des grands électeurs en les visitant pour que leur voix soit orientée vers Batumona.

Congo-Kinshasa

L'Union africaine déconseille les restrictions de voyage Ebola

Malgré le risque de propagation dans la région, il ne faut pas imposer des restrictions de voyage aux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.