24 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Adama Bictogo, cadre du Rhdp - « A ceux qui veulent opposer la gestion clanique, nous leur opposerons la fraternité »

En cette qualité, Adama Bictogo a salué les têtes couronnées, avant de les inviter à être le ciment de la réconciliation et d'union entre tous les fils et filles du pays, sans distinction religieuse et ethnique.

« Chers chefs, nous sommes vos enfants. Au fond, nous sommes tous des frères. Il n'y a pas de problème, même si des gens veulent en créer. Il n'y a pas de développement sans fraternité.

A ceux qui veulent opposer la gestion clanique, nous leur opposerons la fraternité », a-t-il prévenu.

A l'en croire, les houphouétistes, qui priorisent l'intérêt de la nation, sont dans une logique de paix et de cohésion. Par conséquent, ceux-ci, selon lui, ne répondront plus aux insultes et aux polémiques inutiles.

Il a déclaré que les chefs, de par leur mobilisation de ce jour, montrent ainsi qu'ils sont pour l'unité pour une Côte d'Ivoire prospère et stable.

Adama Bictogo a expliqué que c'est conscient du rôle des chefs dans la société ivoirienne que le Président Ouattara leur a donné un statut à travers la création de la chambre des rois et des chefs.

En réponse à une doléance de la chefferie de Gbêké, il a fait la promesse suivante : « d'ici fin mai, vous verrez les premiers murs de la maison des chefs de la région de Bouaké ».

Membre du directoire du Rhdp, M. Bictogo n'a pas manqué de saluer la présence d'Agnéro Odette, présidente des femmes du RHDP, l'honorable Aboh Faustin, Lenissongui Coulibaly, ex-collaborateur direct d'Henri Konan et Silué Kagnon, transfuge du Pdci-Rda et vice-président du mouvement « Sur les traces d'Houphouët-Boigny ».

Cote d'Ivoire

Gbizié Léon, l'ancienne gloire ivoirienne s'en est allé

Gbizié Léon, l'ancien attaquant international ivoirien qui ravageait tout sur son passage n'est plus.… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.