Congo-Kinshasa: L'épidémie à virus Ebola dépasse le seuil des 1000 cas

Une unité d'isolation de patients touchés par le virus Ebola, en RDC (archive)

La maladie à virus Ebola sévissant dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri depuis le 1er août 2018 a franchi ce dimanche 24 mars le seuil des 1 000 cas, confirmant ainsi sa position de la plus meurtrière épidémie d'Ebola enregistrée dans le pays (RDC).

Le communiqué du ministère de la Santé publique indique que l'épidémie a atteint le cumul de 1.009 cas dont 944 confirmés et 65 probables dans la province du Nord-Kivu avant de se répandre dans l'Iituri.

Ce seuil a été franchi après la confirmation de 10 nouveaux cas enregistrés à Vuhovi (4), Katwa (2), Butembo (2), Beni (1) et Lubero (1). Au total, il y a eu 629 décès (564 confirmés et 65 probables) et 321 personnes guéries, poursuit la même source.

Par ailleurs, cela fait sept mois que le ministère de la Santé, les ONG ainsi que d'autres partenaires de santé ont déclenché une riposte contre Ebola, virus qui se transmet par les fluides corporels dès l'apparition des premiers symptômes, qui sont souvent confondus avec ceux du paludisme ou du choléra.

Après une troisième visite en RDC de son directeur général en quelques mois, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué qu'il faudrait encore six mois ( jusqu'à septembre) pour en finir avec cette épidémie.

Il sied de savoir que la République démocratique du Congo fait face à sa dixième épidémie, qui constitue aussi la deuxième épidémie la plus meurtrière et dangereuse jamais enregistrée, après celle de 2014, qui a fait 11 000 victimes en Afrique de l'ouest.

Malgré la propagation de ladite maladie, le gouvernement congolais et ses partenaires continuent à travailler pour l'enrayer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.