24 Mars 2019

Afrique: Q CAN 2019 - Malgré leur victoire, les Etalons ne seront pas du rendez-vous

En match comptant pour la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN Total Egypte 2019, les Etalons du Burkina ont battu les Mourabitounes de la Mauritanie par 1 but à 0. C'était dans la soirée du vendredi 22 mars 2019 au stade du 4-août à Ouagadougou.

Le match semble débuter sur des chapeaux de roues avec une formation des Etalons qui voulaient vite prendre l'avantage puisqu'ils étaient condamnés à gagner et espérer que dans l'autre match de ce groupe « I », l'Angola ne prenne pas le dessus sur le Botswana. Mais à peine, joue-t-on les cinq premières minutes que ce sont les Mourabitounes qui ont la maitrise du ballon. Ils le font bien tourner à travers un dispositif tactique qui gêne l'équipe burkinabè qui a dû mal à sortir de sa torpeur.

Il a fallu attendre la 11e mn pour voir les Etalons se montrer quelque peu dangereux à l'image d'une offensive où Préjuce Nakoulma et Jonathan Pitroïpa jouent bien le une - deux avant de trouver Bertrand Traoré dont la frappe est dégagée de justesse en corner par le gardien mauritanien, Brahim Souleimane. La réaction des Mourabitounes ne se fait pas attendre puisque deux minutes après, soit à la 13e mn, l'attaquant Ismaël Diakité a failli surprendre le gardien burkinabè, Hervé Kouakou Koffi qui sauve sa cage d'une main ferme. L'équipe mauritanienne, plus à l'aise, avec ses attaquants Adama Ba et Ismaël Diakité aidés par un bon milieu de terrain, pose des difficultés à l'organisation de jeu burkinabè.

Et contre le cours du jeu à la 19e mn, l'attaquant du club de ligue 1 française, l'Olympique lyonnais, Bertrand Traoré réceptionne un ballon depuis le flanc droit, le contrôle dans la largeur et juste en face de la cage aux abords de la surface de réparation, administre une superbe frappe du pied gauche qui se loge dans les filets des buts de Brahim Souleimane. Avec cet avantage au score, les Etalons étaient sur la bonne voie surtout que du côté de Francistown, la partie était à 0 but partout. Mais alors qu'on s'acheminait vers la pause au stade du 4-aoîût à Ouagadougou, on sentit la déception se lire sur le visage du public puisqu'il venait d'apprendre que l'Angola a ouvert la marque menant ainsi par 1 but à 0.

Le suspense était donc total avec des Etalons qui continuaient d'attaquer mais, dans un jeu quelque peu décousu alors qu'en face, les Mourabitounes développaient leur jeu tout à l'aise. La partie s'endurcit par moment avec des Etalons qui voulaient se mettre à l'abri avec un deuxième but devant des Mauritaniens qui se contentaient de bien varier leur jeu. Et c'est par cette victoire de 1 but à 0 au bénéfice des Etalons que l'arbitre met fin à la partie au grand désarroi du public sportif burkinabè qui puisque les Palancas Negras ont réussi à préserver leur avance de 1 but à 0 contre les Zèbres du Botswana.

Ce qui permet à l'Angola de ravir la première place du groupe I avec 12 points devant la Mauritanie grâce à la différence de buts. Et bien évidemment, ce sont ces deux équipes qui obtiennent les tickets qualificatifs de ce groupe pour la Coupe d'Afrique des Nations Total Egypte 2019.

Déclarations d'après-match

Corentin Martins, entraineur de la Mauritanie

« Je suis satisfait du contenu même s'il y a des choses à améliorer »

« J'ai suis animé d'un sentiment d'un peu de frustration parce qu'il est vrai que nous perdons mais, nous avons eu des occasions. Il faut savoir que nous avons expérimenté un système dans la perspective de la CAN pour ne pas avoir toujours la même façon de jouer. En plus, nous avions pas mal de joueurs absents comme ce fut le cas pour le Burkina à l'aller. Malgré tout, je suis satisfait du contenu même s'il y a des choses à améliorer tout en sachant que gagner ou faire un nul au Burkina est toujours compliqué. Nous voulions finir ces phases éliminatoires en étant premier du groupe mais, nous n'avons pas réussi à le faire. Nous ne venions pas pour jouer un match amical même si ce cela devait nous servir pour préparer la CAN ».

Paulo Duarte, entraineur du Burkina Faso

« C'est une grosse déception »

« Je voudrais saisir l'opportunité pour féliciter la Mauritanie et l'Angola pour leur qualification. J'avais déjà fait savoir que la Mauritanie est une bonne équipe et elle l'a confirmé aujourd'hui. Je demande pardon à tous les Burkinabè sans exception parce que les Etalons n'iront pas à la CAN et c'est une grosse déception. C'est un match où nous aurions pu marquer plus de buts mais, il y avait un adversaire bien organisé derrière. Nous sommes tombés dans un groupe qui, théoriquement, était facile mais, dans la pratique, fut difficile. L'Angola a renouvelé son groupe où il y avait de la qualité, puis une équipe de la Mauritanie qui a surpris tout le monde et le Burkina qui était tombé dans une série de blessures. Malgré tout, nous avons fait une bonne campagne à la maison mais, ce fut catastrophique à l'extérieur où nous n'avons pris qu'un seul point sur neuf possible ».

Afrique

Message du Secrétaire-Général des Nations Unies à l'occasion de la journée Internationale contre l'abus et le trafic de drogues

Le problème mondial de la drogue est l’un des défis les plus graves auxquels nous faisons face. Il a… Plus »

Copyright © 2019 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.