24 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Ahoua N'Doli aux femmes du Moronou - « Au Pdci-Renaisance, nous sommes fidèles au Pdci d'Houphouët-Boigny, avec ses idéaux d'origine »

Le foyer des jeunes de Bongouanou a été le cadre d'un meeting de soutien des femmes de la région du Moronou au président de la République, au Vice-président, au Pdci-Renaisance et au Rhdp.

Ce rendez-vous, qui a regroupé mille femmes samedi, a été placé sous la présidence de l'inspecteur général d'État, Théophile Ahoua N'Doli, avec pour marraine la ministre Raymonde Goudou-Coffie.

Ce fut l'occasion pour le premier Vice-président du Pdci-Renaisance, Ahoua N'Doli, d'exhorter toutes les femmes de sa région à œuvrer pour le Rhdp et par ricochet pour le Pdci-Renaisance, afin de perpétuer l'œuvre du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne dont ils s'inspirent tous.

"Je veux donc saisir l'opportunité que vous nous offrez, chères sœurs, pour dire clairement à ceux qui nous écoutent et qui, dans l'agitation, brandissent des menaces, qu'en ce qui nous concerne au Pdci-Renaisance, nous sommes et demeurons Pdci, que cela leur plaise ou pas.

En même temps, nous sommes viscéralement attachés au Rhdp, la grande famille. Soyez fières d'appartenir à Pdci-Renaisance, un mouvement qui affirme clairement et sans équivoque son appartenance au Pdci-Rda dans ses valeurs et ses idéaux d'origine de paix, de tolérance, de pardon, de rassemblement, d'unité et de développement légués par Houphouët-Boigny. Nous n'entendons pas quitter le Pdci.

Nous ne souhaitons pas sa destruction. En même temps, Pdci-Renaisance est Rhdp, c'est-à-dire qu'il appartient à la grande famille d'Houphouët-Boigny", a clarifié l'inspecteur général d'État, pour rassurer les militantes de ce mouvement.

Puis, de dire que les précurseurs du Pdci-Renaisance ne craignent rien et sont prêts contre vents et marées à faire avancer ce mouvement, pour un Rhdp fort. "Comme vous le savez, ces derniers temps, nous avons entendu beaucoup de choses.

On nous menace, on nous insulte comme si ces menaces proférées pouvaient nous faire changer d'avis ou nous faire taire. Mais enfin, qui pensent-ils pouvoir effrayer ? Pensez-vous sincèrement qu'on puisse effrayer le vice-Président Daniel Kablan Duncan?

Pensez-vous qu'on puisse effrayer le ministre-gouverneur Beugre Mambé, les ministres Patrick Achi, Amichia, Abinan, Donwahi, Aka Aouélé, Raymonde Goudou-Coffie ou Siandou Fofana, et j'en passe ? Nous n'avons commis ni forfaiture ni trahison.

D'ailleurs, ceux qui parlent de fidélité, sont-ils sûrs de ce qu'ils disent ? Ceux qui aujourd'hui se font les chantres de la fidélité sont les mêmes qui avaient abandonné la maison, avaient pactisé avec les pouvoirs successifs et avaient voulu donner en cadeau le Pdci-Rda.

Nous, nous agissons donc avec conviction et en harmonie avec les idéaux du Président Houphouët-Boigny. Soyez rassurées, mesdames, nous sommes debout et nous ne reculerons pas", a-t-il soutenu.

Le premier vice-président du Pdci-Renaisance a tenu à saluer la mobilisation et l'engagement des femmes Pdci du Moronou, pour le Pdci-Renaisance et le Rhdp : "Quand je vois le grand rassemblement de ce jour, je suis fier de vous !

Vous avez fait une grande démonstration de force. Je veux vous exhorter à rester sereines", leur a-t-il dit. Ahoua N'Doli a terminé son speech en rendant hommage à la marraine, Raymonde Goudou et au ministre Siandou Fofana.

"Madame la ministre Raymonde Goudou-Coffie, je veux rendre témoignage de votre dynamisme, de votre disponibilité. Femme de combat, femme de devoir, vous êtes au nombre des femmes dont on dit qu'elles sont des femmes-garçons parce qu'elles se battent.

Je tiens également à adresser à mon jeune frère, le ministre Fofana Siandou, mes remerciements et mes félicitations.

Monsieur le ministre, je veux saluer en vous le dynamique et valeureux combattant, toujours disponible et actif, vous qui avez été de tous les combats au grand jour et dans la discrétion, pour faire entendre raison la direction actuelle du Pdci-Rda", a-t-il dit, pour conclure.

Zadi Estelle Ivoire, présidente du comité d'organisation, après avoir remercié toutes les autorités qui ont effectué le déplacement, particulièrement Raymonde Goudou-Coffie Ahoua N'Doli Théophile, pour leur soutien à cet important rendez-vous des femmes militantes et sympathisantes de Pdci-Renaisance de la région du Moronou, a souligné que "les femmes, à l'honneur ce jour ouvrirons leur cœur pour exprimer clairement et sans équivoque leur soutien au président de la République, au vice-président, au mouvement Pdci-Renaisance et au Rhdp".

Cote d'Ivoire

Orpaillage clandestin - Le procureur général annonce des mesures répressives

Le procureur général a révélé que des réflexions sont en cours, au plan… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.