25 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Généralisation progressive de la CMU - Le patronat met en mission les directeurs des ressources humaines

La phase de la généralisation progressive de la Couverture Maladie Universelle ( Cmu) est en marche. Le prélèvement des cotisations dans le secteur formel initialement prévu pour le 1er avril a été reporté au 1er juillet 2019, suite à une décision du conseil des ministres hier. Les prestations quant à elles, démarreront en octobre prochain.

Mais pour s'imprégner des mécanismes de cet outil de solidarité, la Confédération générale des entreprises de Cote d'Ivoire ( Cgeci) a organisé mardi 19 mars dernier un atelier à l'intention des directeurs des ressources humaines ( DRH) des entreprises membres de cette confédération.

L'objectif principal est de sensibiliser les entreprises sur les enjeux de l'Assurance Maladie Universelle notamment le processus d'enrôlement en cours à l'effet d'obtenir une forte implication des acteurs du secteur privé.

Et également expliquer aux entreprises le pourquoi de l'enrôlement des salariés et des membres de leurs familles.

Le directeur des Commissions, Etudes et Prospectives, Félix Yenan, représentant le directeur exécutif du patronat, a salué la tenue de cet atelier. Il a expliqué que la Cgeci a invité tous ses membres à se conformer à la loi qui a institué la Cmu et à contribuer à l'atteinte des objectifs visés par l'Etat.

A savoir : identifier et immatriculer 1,3 million d'assujettis additionnels du secteur privé formel à la mi-mars 2019 ; permettre le démarrage du prélèvement des cotisations.

« Nous avons déjà procédé au lancement de l'opération d'enrôlement de notre personnel et de ceux des groupements professionnels membres de notre organisation depuis le 10 janvier 2019 » a fait remarquer M. Yenan.

Il s'agira pour le patronat de faire enrôler ses travailleurs suivant les nouvelles modalités mises en place par la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (Cnam) avec la photocopie de la carte nationale d'identité et le numéro d'immatriculation à la CNPS.

Pour sa part, le président du Réseau des Gestionnaires des Ressources Humaines de Côte d'Ivoire, Soro Souleymane, s'est réjoui de cette rencontre.

«  Nous avons été instruits sur les différents mécanismes de la Cmu. Nous allons véritablement nous y impliquer pour qu'il y ait beaucoup de travailleurs enrôlés », a relevé M. Soro.

Quant au directeur général de la Cnam, Bamba Karim, il a rassuré que la Cmu ne vient pas faire disparaitre les avantages des travailleurs qui bénéficient déjà des assurances commerciales.

Faisant le point de l'opération d'enrôlement, la directrice de la Filiation de la Cnam, Mme Koné Karidja, a précisé que plus de 1,8 million de personnes dont plus de 500.000 dans le secteur privé se sont fait enrôler.

Et que pour booster l'effectif des personnes enrôlées, la Cnam, à travers Snedai, a décidé de faire le croisement des données biométriques avec l'Oni.

Cote d'Ivoire

Simone Gbagbo dans les régions du Tonkpi, du Guémon et du Cavally

L'ancienne Première dame de Côte d'Ivoire, Simone Ehivet Gbagbo, entreprend à parti du dimanche 21… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.