25 Mars 2019

Togo: Tout compte fait

Photo: Togonews
Curieuse affaire

Le départ de la moitié des partis membres de la coalition de l'opposition ne semble pas inquiéter Antoine Folly, dont la formation, l'UDS, siège encore au sein de ce groupement.

'Cela va permettre de clarifier le jeu politique et on verra les gens qui ont les mêmes visions ou stratégies politiques', a-t-il déclaré sur Victoire FM.

Sur l'implosion de la coalition, il a son explication : les objectifs des uns et des autres n'étaient pas les mêmes. Certains exigeaient le départ du chef de l'Etat comme préalable aux réformes, d'autres une évolution politique démocratique.

Pour Antoine Folly, la désignation d'un représentant de l'ADDI à la Commission électorale est regrettable.

'Nous avons été informés très tardivement et sans aucune consultation. C'est dommage pour une coalition', a-t-il déploré.

Il a assuré que la 'coalition existait toujours'. Mais pour combien de temps encore ?

En savoir plus

Quel avenir ?

Avec le départ de plusieurs partis, y compris l'ANC, la coalition de l'opposition vit sans doute ses derniers… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.