Tchad: Idriss Déby Itno suspend le chef d'état-major des armées

Le chef de l'État Idriss Déby a procédé vendredi par décret présidentiel, à plusieurs remaniements à la tête de l'armée. Brahim Seid Mahammat, le chef d'état-major des armées a été remplacé par Taher Erda, qui était jusque là chef d'état-major de l'armée de terre.

Le nouveau chef de l'armée, est également ancien directeur de la police nationale, Taher Erda est un proche du président, avec qui il a combattu à ses côtés avant son accession au pouvoir en 1990.

Ces changements au niveau de l'appareil sécuritaire interviennent au lendemain de la mort de 23 soldats tchadiens au cours d'une attaque de Boko Haram dans le sud-ouest du pays. Auparavant, aucun détail n'a été donné à l'annonce de ces changements.

Depuis le début de la lutte contre les islamistes, cette attaque est l'une des plus meurtrières essuyées par l'armée de Ndjamena.

Le cabinet militaire présidentiel n'a pas été épargné

Le cabinet militaire de la présidence a aussi connu la réorganisation de ses services militaires. Un général originaire du Tibesti (région du nord-est du Tchad) a notamment été nommé conseiller du chef de l'État chargé de la Défense nationale.

Le chef d'état-major de l'air et son adjoint ont été également suspendus vendredi, par le Président du Tchad.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.