25 Mars 2019

Afrique de l'Est: CAN 2019 - l'Afrique de l'est place quatre représentants

Dakar — L'Afrique de l'Est, souvent peu présente dans les phases finales de Coupe d'Afrique des nations (CAN) seniors, a qualifié quatre nations pour l'édition 2019 prévue du 21 juin au 19 juillet en Egypte.

En plus de l'Ouganda, qui a obtenu sa qualification à la prochaine CAN, la première à 24 équipes, 2019 après avoir participé à celle de 2017, les sélections du Burundi, de la Tanzanie et du Kenya ont aussi composté leur billet pour la grande fête du football continental.

Pour le Burundi, l'année 2019 est celle de toutes les réussites parce qu'avant la qualification de l'équipe A, tombeuse du Gabon de l'attaquant d'Arsenal (élite anglaise) Pierre Emerick Aubameyang, les moins de 20 ans de ce pays avaient réussi à prendre part à la CAN de leur catégorie jouée au Niger en février dernier.

Le Kenya, après la disqualification de la Sierra Leone, savait qu'elle avait déjà en poche son ticket de qualification, le match de samedi contre le Ghana ne devant servir qu'à déterminer la première place revenue au Ghana après sa victoire 1-0.

Quant à la Tanzanie, c'est un véritable retour en force, la dernière participation des Taifa Stars à une phase finale de CAN remontant à 1980, soit 30 ans.

Avant cette qualification historique, le club tanzanien du Simba FC avait éliminé le Vita Club de la RD Congo lors des quarts de finale de la Ligue africaine des champions.

Le Yanga, autre club tanzanien, se trouve également souvent au-devant de la scène, soit en Ligue des champions ou en Coupe de la CAF, ce qui donne une idée de la santé du football tanzanien qui sonne son retour à la CAN, 39 ans après sa dernière participation.

L'Afrique de l'Ouest a pour sa part qualifié quasiment tous ses ténors (Ghana, Nigeria, Côte d'Ivoire, Sénégal et Mali), même si l'absence du Cap Vert est à regretter, ce pays s'étant qualifié deux fois successivement à la CAN, en 2013 et 2015, avant de rentrer dans les rangs.

Les Requins Bleus, qui auraient pu se qualifier ce dimanche, à l'occasion de la dernière journée des éliminatoires, n'ont pu faire qu'un match nul 0-0 contre le modeste Lesotho, un résultat qui leur barre la route d'Egypte.

Le Cap-Vert est donc passé à la trappe, ce qui n'est pas le cas de la Guinée-Bissau qui se qualifie pour la 2e fois à la CAN après la précédente édition.

La Mauritanie aussi réussit une qualification historique, sans compter que Syli national de Guinée fait son retour après avoir manqué l'édition de 2017 au Gabon.

Il y a aussi le Bénin, qui a sorti le Togo pour se qualifier neuf ans après sa dernière participation datant de 2010 en Angola.

A côté de tous ces pays qualifiés, le Burkina Faso restera comme une déception avec son élimination à la première phase finale de CAN à 24 équipes.

Afrique de l'Est

«Mauritius Leaks» - Révélations sur Maurice, «l'île au trésor»

Après les «Panama papers» et les « Paradise papers », voici les révélations… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.