Maroc: Abdelkrim Benatiq - Les compétences marocaines, un pont pour appuyer la coopération maroco-belge dans le domaine de la migration

La première édition du Forum maroco-belge sur la migration s'est tenue vendredi à Rabat, sous le thème "Un partenariat novateur au service des compétences", visant à mobiliser les compétences marocaines en Belgique pour le développement des deux pays.

Organisée par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, l'évènement a pour objectif d'examiner avec divers partenaires marocains et belges, les voies et les moyens de favoriser la mobilisation des compétences marocaines en Belgique pour qu'elles contribuent au développement économique, social et culturel dans les deux Royaumes.

L'ambition est également de consolider les liens des Marocains résidant à l'étranger (MRE) avec leur pays d'origine, promouvoir les opportunités d'investissement productif au Maroc et en Belgique, renforcer le rapprochement entre les entreprises belgo-marocaines et le tissu productif dans les deux pays, afin de créer des synergies autour de projets innovants, de bénéficier du savoir-faire des compétences marocaines de Belgique dans les domaines notamment scientifique, culturel et économique.

Il s'agit aussi de mettre en exergue le rôle de la diaspora dans le rayonnement de la culture marocaine à l'étranger ainsi que de préserver l'identité marocaine des jeunes générations de Marocains résidant en Belgique.

Selon le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, la première édition du Forum maroco-belge sur la migration s'inscrit dans le cadre d'une volonté commune confirmée à travers un comité bilatéral réuni le 19 mai 2016 et qui a pour la première fois intégré la migration dans la coopération maroco-belge, en plus des domaines de l'agriculture, de l'industrie, des services et du dessalement de l'eau.

"Les compétences marocaines font partie de la coopération bilatérale et représentent un pont pour appuyer la coopération dans le domaine de la migration", a-t-il déclaré à la presse.

Abdelkrim Benatiq a, en outre, indiqué que ce forum a pour objectif de relever de nombreux défis, dont la mise en œuvre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

"Les compétences marocaines qui ont réussi dans les pays d'accueil, et particulièrement en Belgique, vont contribuer à soutenir la coopération entre les deux pays dans le domaine de la migration", a-t-il dit.

Pour sa part, Rachid Madrane, ministre de l'Aide à la Jeunesse, des Maisons de justice, des Sports et de la Promotion de Bruxelles a indiqué à la presse que les compétences sont avantageuses pour les deux pays à la fois, relevant l'importance d'intensifier les échanges entre les talents et de nouer des contacts entre les talents de divers horizons.

"Dans les communautés et les diasporas, souvent les personnes qui disposent de compétences souhaitent investir mais ne savent pas vers qui se tourner et vers où aller", a-t-il fait observer, tout en appelant à la création de réseaux de compétences afin de développer des projets au Maroc et en Belgique.

De nombreuses sessions ont été programmées pour cette journée avec comme thèmes notamment "La coopération maroco-belge : un modèle de partenariat novateur", "L'entrepreneuriat au service du développement du Maroc et de la Belgique" et "La culture, un relais pour la promotion d'une société multiculturelle et du vivre-ensemble".

Ont notamment pris part à cet événement des diplomates, des représentants de départements ministériels, d'agences de coopération et d'organisations internationales, des chercheurs et experts dans le domaine de la migration.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.