25 Mars 2019

Egypte: Coopération bilatérale, thèmes régionaux, migration - Le conseiller fédéral Ignazio Cassis en Égypte pour des entretiens politiques

communiqué de presse

Berne, Suisse — - Il y a cinq mille ans déjà, l'Égypte était connue comme l'une des grandes civilisations du monde antique, sujet qui fascine aussi depuis longtemps des chercheurs suisses. Avec ses près de 100 millions d'habitants, l'Égypte joue aujourd'hui encore un rôle important et une fonction de trait d'union en Afrique ainsi qu'au Proche et au Moyen-Orient.

L'Égypte possède l'une des économies les plus diversifiées de l'Afrique et elle est, sur ce continent, le quatrième partenaire commercial et le principal marché d'exportation de la Suisse. En 2017, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint quelque 1,2 milliard de francs. Une centaine d'entreprises suisses sont présentes en Égypte, où elles emploient plus de 10'000 personnes En 1909, la Suisse a ouvert une représentation commerciale en Égypte. L'Ambassade de Suisse a commémoré hier la date anniversaire de cet évènement: «Ces 110 ans témoignent de la proximité entre nos deux pays et nos économies», a déclaré le conseiller fédéral Ignazio Cassis dans son discours. «L'Égypte a toujours été une porte d'entrée vers les marchés de l'Afrique et de l'Asie et reste pour la Suisse un partenaire prioritaire pour la stabilité de la région.» En marge de cette commémoration, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a également rencontré la ministre de l'investissement et de la coopération internationale Sahar Nasr.

Avec le président Abdel Fattah Al-Sissi et le ministre des affaires étrangères Sameh Shoukry, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a évoqué les différents volets des relations bilatérales, en particulier la promotion de la paix, l'économie, la science et la coopération culturelle (p. ex. l'archéologie et le patrimoine culturel). Les entretiens ont aussi largement porté sur la mise en œuvre de la stratégie suisse en Égypte. Dans ce cadre, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a souligné l'importance de la liberté d'opinion et de réunion. Il a assuré l'Égypte du soutien de la Suisse dans les domaines de la migration et de la formation professionnelle (création d'emplois). Le chef du DFAE a remercié ses interlocuteurs pour l'excellente coopération juridique avec les autorités égyptiennes dans des cas de protection consulaire, qui a permis le retour d'enfants suisses auprès de leur mère.

Concernant la situation dans la région Afrique du Nord, Proche et Moyen-Orient, les possibilités d'un engagement commun en faveur de la paix et de la stabilité, dans le cadre de la présidence égyptienne de l'Union africaine, ont été examinées. Les ministres des affaires étrangères ont signé une déclaration d'intention visant à intensifier la coopération entre les deux pays pendant cette présidence, en particulier dans le domaine de la promotion de la paix.

Dimanche, l'attention s'est focalisée sur la coopération internationale. Avec sa coopération économique et au développement, la Suisse œuvre aussi à l'amélioration des conditions de vie de la population locale. Pour se faire une idée de la situation migratoire dans le pays, le chef du DFAE a visité hier le projet Saint Andrew's Refugee Services (StARS). De tels projets servent à améliorer la situation des migrants et des migrantes sur place.

SOURCE Département fédéral des affaires étrangères, Suisse

Egypte

CAN Egypte 2019 - Nigeria-Tunisie ce mercredi pour la troisième place

Les Aigles de Carthage de la Tunisie affrontent les Super Eagles du Nigeria, ce mercredi 17 juillet, à 20 heures,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.