25 Mars 2019

Cameroun: Le style Seedorf

Le sélectionneur national affiche une proximité de tous les instants avec ses joueurs.

Clarence Seedorf serait-il du genre câlin ? Ceux qui ont observé le sélectionneur des Lions indomptables samedi dernier face aux Comores pourraient le croire. Georges Mandjeck, Eric Maxim Choupo-Moting et Joël Tagueu, qui ont tous les trois été remplacés en cours de match, ont eu droit à des accolades appuyées, des paroles qu'on suppose de félicitations et de grands sourires de leur coach.

Seedorf était clairement satisfait de leur rendement. D'ailleurs, au cours de ses échanges avec les médias tout au long de la semaine, il a rappelé à quel point il était content de ses joueurs. Une attitude qui tranche un peu avec celle des staffs précédents. Il semble en tout cas que cette proximité est appréciée dans la tanière. Le Néerlandais s'est laissé aller à quelques pas de danse dans les vestiaires avec Oyongo Bitolo après la victoire.

Le public semble déjà l'avoir adopté également puisque l'ancien joueur du Milan s'est montré disponible pour les selfies, n'hésitant pas à répondre aux interpellations et aux salutations, toujours avec le sourire. Imprime-t-il déjà sa marque au sein des Lions ? L'ancien milieu de terrain a passé tout le match à repositionner ses joueurs.

Sans jamais oublier de consulter Patrick Kluivert qui passerait presque pour son jumeau. Les deux hommes affichaient d'ailleurs le même style vestimentaire hier : pantalon noir et chemise blanche, agrémentée pour Seedorf d'une veste, puis de pardessus vert puis gris durant la pluie. Si ses débuts avec les Lions ont été difficiles, Clarence Seedorf, semble avoir enfin pris la mesure de son équipe.

Avec deux défaites, deux nuls et deux victoires, il tient à coup sûr son match référence. Sur le terrain, on a vu une équipe qui fait circuler le ballon, qui ne saute pas les lignes comme c'était souvent le cas. Il a aussi fallu un peu d'audace pour aligner en pointe un « bleu » comme Joël Tagueu. Mais le plus dur est devant. Car il va falloir faire aussi bien, si ce n'est mieux à la CAN 2019.

Cameroun

Crise anglophone - Les forces de l'ordre accusées de violer des femmes et de tuer des civils

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a dénoncé ce jour des tortures et autres exactions perpétrées… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.