25 Mars 2019

Afrique: CAN Egypte - Le Cameroun y sera !

Les Lions indomptables ont terminé 2e du groupe B en battant, samedi dernier à Yaoundé, les Comores, 3-0.

Le Cameroun défendra son titre de champion d'Afrique en Egypte en juin prochain. Les Lions indomptables ont en, effet obtenu, samedi dernier au stade Omnisports de Yaoundé, leur ticket qualificatif pour la coupe d'Afrique des nations à la faveur de leur victoire, 3-0, sur les Comores, lors de la dernière journée des éliminatoires. Il faut remonter au 10 septembre 2014, toujours dans le cadre des qualifications de la CAN, pour retrouver une victoire aussi large du Cameroun.

Ce jour-là, c'était 4-1 face à la Côte d'Ivoire. Les Lions avaient visiblement pris du plaisir sur le terrain et le public lui aussi s'était régalé. Exactement comme samedi dernier face aux Comores. Cela faisait longtemps qu'on n'avait plus été aussi emballé par cette équipe à domicile. Pourtant, les Lions indomptables emmenés par Eric Maxim Choupo-Moting, le capitaine, vont connaître un début de match poussif. Ce sont d'ailleurs les Comoriens, condamnés à la victoire pour une pre mière participation à la CAN, qui se signalent dès la 5e min avec deux corners consécutifs et une tête trop croisée.

Le Cameroun, va progressivement prendre la mesure d'un adversaire bien regroupé en défense. Mais les nombreuses occasions vont être vendangées. A la 30e min, les Lions obtiennent un coup franc juste à l'entrée de la surface de réparation des Cœlacanthes après une faute sur George Mandjeck. Sans réussite. Eric Maxim Choupo-Moting va libérer le public à la 37e min, à la conclusion d'une passe de Joël Tagueu. A la 53e min, Ahamada Ali, le gardien des Comores, est trompé par un rebond sur une frappe en pivot de Christian Bassogog.

Le boulot est conclu à la 88e min sur une jolie action de Clinton Njie, entré en cours de match, pour le 3-0. Au-delà du score, c'est bien le visage offert par les champions d'Afrique qui a plu au stade totalement plein, malgré la forte pluie. Ils ont tout simplement joué au ballon. Clarence Seedorf souhaitait que son équipe se procure des occasions. Cela a été le cas.

Autre point positif, l'association Choupo-Moting et Bassogog, qui a enflammé le public avec ses dribbles, promet des étincelles avec quelques automatismes à régler. Arnaud Djoum, présent sur tous les duels, a également tiré son épingle du jeu au milieu de terrain. Il faut toutefois reconnaître qu'il y a encore du boulot, notamment au milieu qu'il faudra renforcer, et dans l'axe centrale où la paire Ngadeu-Banana n'est pas des plus optimales.

On ne va toutefois pas faire la fine bouche. Comme l'a dit le sélectionneur national, l'heure est pour le moment à la célébration de cette 18e qualification pour la CAN. En attendant une éventuelle décision du Tribunal arbitral du sport au sujet du recours des Comores. Le Cameroun termine ainsi 2e du groupe B, à égalité avec le Maroc (11 points), tandis que le Malawi et les Comores comptent 5 points chacun.

Afrique

FMI - La croissance mondiale révisée à la baisse

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.