25 Mars 2019

Afrique: Coopération Sud-Sud - On veut renforcer les liens

Le Cameroun a pris part à la 2e conférence sur la coopération Sud-Sud, tenue à Buenos Aires en Argentine.

Alamine Ousmane Mey, ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire (Minepat) a conduit la délégation camerounaise à la deuxième conférence sur la coopération Sud-Sud. L'événement s'est déroulé du 20 au 22 mars dernier à Buenos Aires en Argentine, avec pour thème, « Le rôle de la coopération Sud-Sud et la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 : défis et opportunités ».

Objectif, donner un nouvel élan afin d'encourager les pays en développement du Sud à mener des actions intensives et concertées, 40 ans après l'adoption, du Plan d'action de Buenos Aires (Paba) pour la promotion et l'application de la coopération technique entre pays en développement. Une initiative des Na tions unies qui a d'ailleurs tout un bureau dédiée à cette coopération.

Pour l'occasion, Alamine Ousmane Mey qui est monté au perchoir a souhaité que les échanges et le rapport de cette conférence permettent de renforcer et de consolider les axes stratégiques de la coopération entre les pays en développement. Une coopération qui « devra viser l'échange de bonnes pratiques pour l'éradication de la pauvreté, le développement agricole pour assurer la sécurité alimentaire, le renforcement de la résilience aux catastrophes naturelles, l'autonomisation des femmes, la bonne gouvernance, le renforcement et l'intensification des échanges commerciaux, le transfert de technologies à des conditions concessionnelles et préférentielles, l'approfondissement de la coopération financière, un large soutien à la science et à l'innovation en vue de franchir le gap numérique, etc », a souligné le Minepat.

Le ministre a également rappelé les actions menées par le Cameroun pour respecter ses engagements internationaux ayant un lien avec le développement, avant de présenter la vision 2035 du Cameroun pour l'émergence où l"intégration nationale, la consolidation du processus démocratique, la promotion du secteur privé, le renforcement de la transparence et de la bonne gouvernance, la coopération sous régionale et internationale occupent une place de choix. En marge de la Conférence Alamine Ousmane Mey a été reçu par Kersti Kaljulaid, présidente de la République d'Estonie.

Au cours de l'entretien, Mme Kaljulaid a exprimé le souhait de son pays d'assister le Cameroun en vue de la mise en place d'un système d'économie digitale et de e-gouvernement. Le Minepat s'est également entretenu avec Nonofo Molefi, ministre botswanais des Affaires présidentielles, de la Gouvernance et de la Fonction publique. Ce dernier a sollicité le soutien du Cameroun pour la candidature du Botswana au poste de directeur Afrique de l'OMS

Cameroun

Cameroun anglophone - Nouvelle journée ville morte à Kumba

Les « Ghost Town » (villes mortes en français), voilà l'une des armes utilisées par la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.