26 Mars 2019

Maroc-Argentine pour un match de gala au Grand stade de Tanger

La FRMF demande des explications sur le forfait de Messi

Le Onze national affrontera, ce soir à partir de 20 heures au Grand stade de Tanger, la sélection argentine pour le compte d'un match de gala.

Il s'agit apparemment du dernier match test qu'aura à disputer l'EN avant l'entame de la Coupe d'Afrique des nations dont les phases finales auront lieu du 21 juin au 19 juillet prochains en Egypte.

Un match amical, certes, mais qui revêt une grande importance pour le staff technique qui pourra voir à l'œuvre hormis les capés, les fraîchement convoqués, lesquels auront à cœur de confirmer qu'ils ont bel et bien leur place parmi le groupe qui sera dépêché à la CAN égyptienne.

Et parmi les prétendants, l'on peut citer Anouar Touhami, le sociétaire du club espagnol de Valladolid, qui s'est dit, dans une déclaration au site officiel de la Fédération Royale marocaine de football, frmf.ma, «heureux» de pouvoir rejoindre les rangs de l'EN, faisant savoir à propos du match face à l'Argentine que «ce sera difficile». Du fait que la sélection albiceleste, défaite vendredi dernier en amical par son homologue vénézuélienne (3-1), «compte d'excellents joueurs, mais on tâchera devant notre public de faire un bon match et de le gagner».

Cet optimisme est également partagé par un cadre de l'équipe, le défenseur Romain Saiss qui a affirmé audit site que le groupe des 15 joueurs qui n'avait pas fait le déplacement au Malawi «s'était préparé de façon intense sous la conduite des coaches adjoints de Hervé Renard, Patrice Beaumel et Mustapha Hadji». Et d'ajouter qu'avec un groupe restreint, c'était «un peu différent» mais l'objectif est de faire bonne figure et de «remporter cette confrontation».

Une rencontre à laquelle manquera comme prévu la star argentine Lionel Messi qui a prétexté une blessure contractée lors du match Argentine-Vénézuela. Une absence prévisible depuis l'annonce de la tenue de ce match de gala, et la FRMF a dû attendre l'officialisation de ce forfait pour diffuser un communiqué dans lequel «elle avait demandé des explications à l'agent du match accrédité par la Fédération argentine», d'autant plus que l'instance fédérale marocaine «avait insisté dans le contrat organisant cette rencontre sur la présence de la sélection argentine A face aux Lions de l'Atlas».

Il convient de signaler en dernier que ce sera le troisième face-à-face entre les équipes nationales du Maroc et de l'Argentine, et ce après les matches de 1994 et 2004 sanctionnés tous les deux par des victoires des Argentins respectivement par 3-1 et 1-0.

Maroc

BAD et Attijariwafa bank scellent un partenariat pour développer le commerce en Afrique

Accord de participation aux risques d'un montant de 100 millions d'euros au profit du groupe bancaire Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.