25 Mars 2019

Sénégal: Agriculture - Lancement d'un programme dédié à l'investissement responsable

Dakar — L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a lancé lundi un nouveau programme d'apprentissage destiné à augmenter l'investissement responsable dans l'agriculture, a appris l'APS.

Ce programme vise à renforcer les capacités des décideurs politiques pour favoriser une augmentation des investissements agricoles en termes de quantité et de meilleure qualité, suivant les Principes pour un investissement responsable dans l'agriculture et les systèmes alimentaires (CSA-RAI), indique un communiqué transmis à l'APS.

Il s'agit d'un programme d'apprentissage qui suit une approche innovante basée sur la stimulation du dialogue et du partage des connaissances et des expériences des pays faisant face à des défis similaires pour identifier des solutions concrètes pour augmenter l'investissement responsable dans l'agriculture, précise la même source.

Ce programme d'apprentissage permettra de mener une analyse spécifique, et d'explorer des solutions pour combler des lacunes des cadres institutionnels et juridiques, estime la FAO qui trouve qu'investir dans l'agriculture et le développement rural est essentiel pour la réalisation des deux premiers Objectifs de développement durable (l'éradication de la pauvreté et de la faim), souligne-t-on.

L'Agence onusienne rappelle que moins de 10 % des dépenses gouvernementales sont allouées à l'agriculture, "ce qui est insuffisant pour la réalisation de ces objectifs, surtout dans les zones rurales".

Elle soutient par ailleurs que la part de l'agriculture dans les investissements directs étrangers et les crédits a été en dessous de 5 % les trois dernières décennies.

"Il est urgent d'inverser cette tendance afin de réaliser l'Agenda 2030, compte tenu surtout du fait que le nombre de personnes souffrant de la faim chronique à l'échelle mondiale ne cesse d'augmenter depuis trois ans", fait-on ainsi savoir.

Pour la FAO le programme d'apprentissage permettra de mener une analyse spécifique, et d'explorer des solutions pour combler des lacunes des cadres institutionnels et juridiques"

Sénégal

27% des enfants ne sont pas enregistrés à l'état-civil (Niokhobaye Diouf)

Le directeur de la protection des droits de l'enfant a indiqué, mardi, à Saint-Louis, que 27% des enfants… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.