26 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Ex-Onatra - Le règlement des arriérés de salaires va commencer

A la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP), les travailleurs attendent de pied ferme le début du paiement de leurs arriérés de salaires, après l'entrée en fonction du Directeur Général a.i, Daudet Laya Sinsu, et de son adjoint, Eugène Molisho Asumani.

Les nouveaux locataires du bâtiment administratif de l'ex-Onatra leur ont rassuré, le jeudi 21 mars 2019, lors de leur présentation par l'Intersyndicale, de la libération imminente de la paie. Des sources concordantes indiquent qu' il y a probabilité du paiement de deux mois de salaires avant la fin de la semaine en cours, après que la direction générale aura pris les contacts nécessaires avec les différentes banques où sont logés les comptes des cadres et agents.

Le président de l'Intersyndicale, Armand Osase, a communiqué ces informations à la masse laborieuse hier lundi 25 mars 2019, devant le bâtiment administratif, baptisé désormais « Golgotha ». Il leur a annoncé également que le procès- verbal de la cérémonie de remise et reprise entre le comité Mukoko et celui de Daudet Laya a été déjà notarié. C'est forts de leur légitimité, a-t-il souligné, que les nouveaux mandataires se sont présentés dans les différentes banques en partenariat avec la SCTP, pour le dépôt des spécimens de leurs signatures, afin de faciliter les mouvements des fonds. A l'en croire, après cet exercice, ils vont maintenant se convenir avec la Direction générale de la date et des modalités de paie du premier palier, pour désamorcer la grève, et favoriser la reprise du travail.

Le président de l'Intersyndicale a dénoncé certains fournisseurs mal intentionnés, qui s'étaient signalés auprès d'une banque, dans le but inavoué de faire bloquer les comptes de la SCTP mais qui ont rencontré une fin de non-recevoir. Il a également mis en garde l'employeur contre tout licenciement abusif en rapport avec la grève. Il a du reste rappelé que le Premier ministre, dans la droite ligne d'une instruction du Chef de l'Etat, a adressé une lettre au Conseil d'administration pour interdire toute chasse à l'homme contre les travailleurs grévistes.

Il y a lieu de rappeler que la réunion tripartite Gouvernement-Employeur et Banc syndical qui devait se tenir le 25 février 2019, mais reportée à la suite de l'incompatibilité de fonctions dans laquelle s'était trouvé l'ancien Vice-premier Ministre en charge des Transports et voies de Communication, José Makila, pourrait avoir lieu très bientôt. Elle devrait permettre d'établir un état des lieux en vue de la relance des activités de la société.

Pour rappel, l'ordre du jour devrait porter sur les 20 mois d'arriérés de salaires ; le paiement des dettes de l'Etat-congolais et des tiers vis-à-vis de la SCTP ; la spoliation du patrimoine immobilier de l'entreprise, les allégations de détournement des fonds par le comité de gestion sortant, le contentieux de la Redevance logistique Terrestre entre 2013 et 2016, soit plus de 50 millions de dollars américains), la construction des ports privés dans les concessions de l'ex-Onatra, de Matadi à Banana, la résiliation de tous les contrats léonins, ainsi que l'annulation des contrats de recouvrement des frais de location des immeubles de la SCTP par des firmes privées dont « A.R.S.S », une société sud-africaine.

Congo-Kinshasa

Le chef de guerre Guidon sous le coup d'un mandat d'arrêt

La justice militaire congolaise du Nord-Kivu a émis un mandat d'arrêt contre Guidon Shimiray Mwissa. RFI… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le Phare. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.