26 Mars 2019

Ile Maurice: Morcellement-St-André - Deux Mauriciens participent à une formation sur le VIH en Afrique du Sud

Yugesh et Rajeev Bundhoo, deux Mauriciens habitant Morcellement-St- André, ont été sélectionnés pour participer au programme de formation et de leadership de l'Alliance des droits et de l'aide pour l'Afrique australe (ARASA), réseau regroupant 115 organisations non gouvernementales oeuvrant ensemble pour trouver des ripostes appropriées contre le VIH et la tuberculose, et ce, à travers le renforcement des capacités et des actions de plaidoyer. Ils se sont rendus à cet effet à Johannesburg en Afrique du Sud et ont assisté à cette formation entre les 10 et 15 mars. Le 12 mars, c'est avec fierté qu'ils ont entonné l'hymne national mauricien devant des participants de 18 pays de l'Afrique australe et orientale.

L'ARASA a pour objectifs de promouvoir le respect et la protection des droits à l'autonomie corporelle et à l'intégrité de tous afin de réduire les inégalités, en particulier les inégalités du genre, de promouvoir la santé, la dignité et le bien-être pour le développement durable en Afrique australe et orientale. Les pays représentés étaient l'Afrique du Sud, l'Angola, le Botswana, les Comores, la République démocratique du Congo, Madagascar, le Kenya, Maurice, Seychelles, Mozambique, Malawi, Tanzanie, Lesotho, Swaziland, Zimbabwe, Zambie, Namibie et Ouganda.

Droits de l'homme

Sur plus de 250 candidatures reçues, 36 ont été sélectionnées, soit deux participants par pays. À Maurice, Yugesh Bundhoo fait partie de l'Alliance des jeunes volontaires interconnectés alors que Rajeev Bundhoo a représenté Prevention Information Lutte contre le Sida à cette formation. Ils expliquent que les différents modules de formation comprenaient : l'introduction aux droits de l'Homme, l'introduction au VIH, à la tuberculose et à la santé sexuelle et reproductive (SRHR), aux instruments de défense des droits de l'Homme, aux engagements et orientations internationaux et régionaux en matière de droits de l'Homme, à la surveillance des droits de l'Homme et aux outils de suivi et d'application des droits de l'Homme. Il a aussi été question de plaidoyers, d'élaboration des plans de plaidoyer et de gestion de projets.

Ces jeunes disent croire fermement en la mise sur pied d'une école où les jeunes pourraient apprendre à réussir dans la vie en développant leurs capacités à penser de manière pratique plutôt que théorique.

«En tant que leaders du changement positif dans notre société, la participation à cette formation a accru nos connaissances. Cela nous aidera à mieux défendre les droits de notre communauté afin de promouvoir des approches face au VIH/Sida, à la tuberculose et à la santé en matière de procréation, le tout dans une optique de respect des droits humains», explique Yugesh Bundhoo.

Ile Maurice

Trou-aux-Biches - Une senne de 100 mètres saisie

Les éléments de la National Coast Guard de Trou-aux-Biches et les plongeurs de Quick Reaction Group du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.