26 Mars 2019

Madagascar: GNEFM - Des actions de restauration forestière

Une perte annuelle de forêts naturelles d'une superficie moyenne de 36 000ha est enregistrée à Madagascar entre 2005 et 2010, d'après les informations publiées par l'Office National pour l'Environnement.

Mais cette disparition de nos ressources forestières continue chaque année avec une perte estimée à plusieurs milliers d'hectares. Les principales causes de cette déforestation sont multiples. On peut citer, entre autres, l'agriculture sur brûlis, l'exploitation minière, l'exploitation illégale et non durable des forêts. En outre les besoins en consommation de bois ne cessent d'augmenter de jour en jour. C'est destinée à la production de l'énergie domestique ou à la construction.

Leitmotiv. Face à cette situation alarmante, le Groupement National des exploitants forestiers de Madagascar (GNEFM) s'est engagé dans le reboisement de 10 ha par an en vue de contribuer à la restauration de la couverture forestière du pays. Cette activité est inscrite dans son plan d'action. Ainsi, lors de la clôture de la campagne de reboisement 2018-2019 et dans le cadre de la célébration de la journée internationale des forêts, le Groupement a mis en terre 1 000 plants d'eucalyptus et une vingtaine de pieds de paulownia offerts par la société Beam Paulownia dans le « fokontany » d'Ambohimahavelona, Commune rurale de Talata-Volonondry. Il a ensuite participé à l'exposition organisée par le ministère de l'Environnement et du Développement durable à Ambatobe. Notons que le GNEFM ayant plus de 20 ans d'existence, compte actuellement 40 membres. « L'exploitation durable et responsable des forêts » étant son leitmotiv.

Madagascar

Confiscation des biens mal acquis - Les ONG malgaches dénoncent une reculade

À Madagascar, le consortium des organisations de la société civile engagées dans la lutte… Plus »

Copyright © 2019 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.