26 Mars 2019

Afrique Australe: L'Angola prépare son adhésion au marché de libre échange de la SADC

Luanda — L'Angola, s'apprêtant à adhérer en 2020 au marché de libre échange de la SADC, prépare des conditions technologiques, administratives et de formation de techniciens douaniers du secteur public et privé.

C'est ce qu'a fait savoir lundi le directeur des Services douaniers d'administration générale tributaire (AGT), Gracia Afonso, soulignant que le Gouvernement misait sur la diversification de l'économie, industrialisation et intégration régionale.

Se confiant à la presse, en marge de l'ouverture d'un colloque national sur "les Règles d'origine", le responsable, relevant l'importance de cette préparation, a souligné que l'adhésion de l'Angola à ce marché supposait l'échange d'information, travail et coordination avec d'autres Etats membres de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe.

Contribuer à l'élévation des capacités techniques des participants et placer l'Angola sur même pied d'égalité que d'autres Etats membres de la SADC, tel est l'objectif du projet du Gouvernement dans ce sens, a-t-il expliqué.

Quant à l'uniformisation des tarifs avec d'autres Etats membres de la SADC, le responsable a souligné l'importance de ce processus qui doit démarrer en juin prochain, car chaque pays avait son propre tableau indiquant les prix de produits ou de services, le montant des droits de douane ou des taxes, ainsi que le contrôle de la frontière externe commune.

Pour sa part, la consultante de l'Organisation Mondiale des Douanes (OMA), Werdelin Azzam, a dit que la formation sur "Les Règles d'Origine" avait trait à l'accord du Libre Echange entre divers pays, et visait à fortifier les institutions douanières angolaises, renforcer leur économie, et percevoir davantage d'impôts.

Afrique Australe

Cyril Ramaphosa répond aux accusations de la médiatrice

Lors d'une allocution, le président est revenu sur les accusations de la médiatrice de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.