26 Mars 2019

Angola: Plus de 50 embarcations engagées dans l'opération "Transparência no Mar"

Luanda — Plus de 50 embarcations et cinq hélicoptères équipés des technologies modernes participent à l'opération "Transparência no Mar", lancée ce lundi en Angola, dans le but de neutraliser d'éventuelles actions criminelles dans les eaux maritimes angolaises.

Se confiant à la presse, depuis le Centre national de coordination d'opérations maritimes de la Marine de Guerre Angolaise (MGA), le porte-parole de l'opération, le commissaire António Bernardo a précisé que les conditions étaient créées pour combattre la piraterie dans la mer.

"Nous sommes prêts à assurer la tranquillité et l'ordre dans la mer. Nous avons plus de 50 embarcations et cinq hélicoptères pour pouvoir coordonner et détecter, ensemble, et en temps opportun, toute violation qui puisse survenir dans l'espace maritime angolais", a-t-il ajouté.

Le commissaire a souligné que l'opération "Transparence dans la Mer" visait à combattre notamment le transport et commercialisation illicites de carburant, d'éventuels trafics d'êtres humains, l'immigration illégale, la fuite des capitaux, la pêche illicite et la fuite au fisc.

Angola

Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

Le ministre des Relations extérieures d'Angola, Manuel Augusto, a remis mardi, à Beijing, au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.