26 Mars 2019

Afrique de l'Ouest: Prise en charge pour le traitement des cancers - L'Uemoa pour des centres de radiothérapie de référence

Le centre de radiothérapie de Juliot-Cury de l'hôpital Aristide Le Dantec de Dakar a été choisi par l'Uemoa pour servir de cadre pour les malades de cet espace communautaire lors des transferts. Un atelier national pour l'élaboration du document de projet dudit service s'est ouvert hier, lundi 25 mars, à Dakar.

15 milliards de F Cfa, c'est le coût des évacuations sanitaires notées dans l'espace Uemoa de 2007 à 2008. Selon une étude commanditée par l'Uemoa en 2019, 764 malades ont été pris en charge hors de leur espace. Une situation qui a amené cet organisme sous régional à mettre en place le projet de radiothérapie devant prendre en charge leurs patients. Deux pays ont été choisis, à savoir le Mali et le Sénégal à travers le centre Juliot-Cury de Le Dentec prenant en charge les cancers, pour abriter le projet. «C'est en faisant le constat du coût élevé des soins de santé et du nombre important d'évacuations sanitaires des pays de l'Uemoa vers l'Europe et l'Afrique du Nord, du fait de la faiblesse de nos plateaux techniques nationaux, que la Commission de l'Uemoa a bien voulu se pencher sur cette préoccupation dans le cadre des missions qui ont été confiées par les plus hautes autorités de l'union», a fait savoir la Représentante résidente Aïssa Kado Sidikou.

Et celui du ministère de la Santé et de l'Action sociale du Sénégal, Boubacar Gueye, de renchérir: «ces évacuations ne concernent que le public. Le coût est aussi élevé pour l'évacuation à titre privé». Face à cette situation, M. Gueye déclare: «il nous parait indispensable de rendre disponible tout près, pour un plus grand nombre de personnes, dans un environnement de vie et un contexte similaire au cadre de vie habituel du patient, une offre de soins spécialisés, de qualité, en tout point comparable à ce qui se fait de mieux en occident ou au Maghreb».

L'objectif de l'atelier est d'élaborer des documents de projet des services de radiothérapie qui seront implantés au Sénégal et au Mali. «Ces ateliers ont pour but d'affiner les besoins de mise à niveau exprimés au cours de l'étude et à disposer d'un document cohérent nécessaire pour la mobilisation des ressources et pour une mise en œuvre optimale du projet», a soutenu la Représentante résidente de l'Uemoa.

Pour rappel, selon les organisateurs, une liste de quatorze structures de l'espace Uemoa qui disposent d'un potentiel de base pour prendre en charge de façon optimale ces groupes de pathologies avait été ciblée, dont le Sénégal avec quatre structures sanitaires. Il s'agit du service de neurochirurgie du CHU de Fann, le Centre d'ophtalmologie du CHU Abass Ndao, le Service de chirurgie thoracique et cardiovasculaire du CHU de Fann et enfant le Service de traumatologie et de chirurgie orthopédique de l'hôpital général de Grand Yoff.

Sénégal

CAN U17 - L'Angola accompagne le Nigeria en demi-finales et en Coupe du monde

Les équipes du Nigeria et de l'Angola ont validé leur ticket en demi-finales de la 13-ème… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.