26 Mars 2019

Sénégal: Lutte contre les inégalités et les abus - Les femmes à l'écoute du président Macky Sall

Le président Macky Sall doit engager des mesures fortes pour lutter contre les inégalités et promouvoir les droits des femmes et des filles comme il l'a annoncé lors de son discours du 8 mars dernier. Cela passe par une meilleure présence des femmes dans les instances de décisions, la lutte contre le viol et les mutilations génitales féminines, entre autres.

Le président de la République a réaffirmé, avec détermination, sa volonté d'œuvrer à l'éradication de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes et des filles. C'était dans son discours lors de la célébration de la Journée internationale de la femme, le 8 mars dernier. Il a pris l'engagement de faire en sorte que son quinquennat soit grandement favorable aux femmes. Le mandat qui débute le mois prochain sera principalement dédié aux jeunes et aux femmes et consacrera davantage de droits aux femmes et davantage de protection aux filles et aux femmes contre les violences, mais également sera principalement orienté vers l'autonomisation des femmes avec des moyens importants, a dit Macky Sall qui a ajouté, par ailleurs, qu'il va inscrire au cœur de sa politique la lutte contre les injustices et les inégalités sociales. Le président Macky Sall doit, dès lors, veiller à une meilleure présence des femmes dans les organes de décision.

DES CHANTIERS DE MACKY II

Déjà l'Association des Juristes Sénégalaises (Ajs), avait interpellé les candidats à la présidentielle du 24 février 2019 sur l'importance de prendre en compte les droits des femmes et des enfants. C'était à la vielle du scrutin de la présidentielle. En effet, malgré les avancées notées, l'Ajs demeure particulièrement préoccupée par la non-effectivité de certains droits et les défis majeurs qui restent à relever dans la promotion et la réalisation des droits des femmes et des enfants au Sénégal. La loi sur la parité ne s'applique qu'aux instances électives et semi-électives et non aux postes de nomination, a avait déploré les juristes sénégalaises. Les mariages précoces sont encore une réalité dans de nombreuses régions. Selon une étude de World Vision publiée en 2017, 33% des filles sont mariées avant leur 18ème anniversaire. Le phénomène est beaucoup plus sérieux dans le monde rural où il serait de 49%, contre 16% en milieu urbain, a fait ressortir le rapport. D'où l'attente des femmes pour le relèvement de l'âge légal du mariage pour les filles de 16 à 18 ans, comme c'est le cas pour les garçons. Les femmes subissent encore le viol ou sont la proie de personnes malintentionnées qui profitent de leur faiblesse. Rien que durant ces dernières semaines, de nombreux cas de viols sont signalés, surtout contre de petites filles. Les femmes et les filles sont aussi victimes de maltraitance sous plusieurs formes. Les mutilations génitales féminines continuent d'être une réalité, sans que des sanctions nécessaires ne soient appliquées à l'encontre des contrevenants. La loi contre l'excision peine à être appliquée. Seuls 8 cas de mutilations ont été portés devant les tribunaux, depuis l'adoption de la loi en 1998.

MAINTIEN DES FILLES A L'ECOLE, L'AUTRE ATTENTE

En milieu rural, même si des avancées sont notées, avec le Programme d'urgence de développement communautaire (Pudc), les difficultés d'accès à l'eau potable demeurent encore. De même, les femmes continuent de mourir en couche, faute de structures sanitaires adaptées. Les corvées ménagères peuvent être atténuées par l'octroi d'outils de travail. La femme rurale reste aussi sans grands revenus financiers. Le maintien des filles à l'école s'avère aussi difficile, à cause de contraintes telles que la pauvreté, les mauvaises commodités de leur environnement scolaire et les mariages précoces. Le président Macky Sall avait annoncé, le 8 mars, qu'il compte profiter de son dernier mandat pour mettre en place un programme dénommé Ligeyal Elekk. Selon le chef de l'Etat, le projet est initié pour apporter un plus au Pudc, aux Bourses de sécurité familiale et à la Couverture maladie universelle (Cmu).

Sénégal

CAN U17 - L'Angola accompagne le Nigeria en demi-finales et en Coupe du monde

Les équipes du Nigeria et de l'Angola ont validé leur ticket en demi-finales de la 13-ème… Plus »

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.